L’ambivalence du protestantisme en matière d’écologie

L’ambivalence du protestantisme en matière d’écologie

Retour sur les relations compliquées du christianisme avec la nature.

Un contenu proposé par La Vie Protestante

Publié le 22 octobre 2015

Auteur : Otto Schäfer

Lire directement l’article sur La Vie Protestante

Une analyse d’Otto Schäfer, chargé des questions théologiques et éthiques pour la Fédération des églises protestantes de Suisse (FEPS).

« Le christianisme est à la fois responsable de la dévastation de la nature à l’Ouest et à l’Est, et porteur de la seule force qui puisse y mettre fin, à la fois poison et contrepoison. La découverte et la protection de la nature sont nées dans des pays protestants. » Bernard Charbonneau (1919-1996), l’un des pionniers de l’écologisme français, était convaincu, en matière de relation à la nature, de la profonde ambivalence du christianisme en général et du protestantisme en particulier. Le mot ambivalence est moins négatif qu’il n’y paraît à première vue; il implique un côté écophobe, certes, mais un côté écophile tout aussi vigoureux. La foi chrétienne comprend donc un potentiel précieux de relation respectueuse, protectrice, fructueuse avec ce que nous appelons le monde naturel. Et Charbonneau de préciser : « Ce n’est pas par hasard que Rousseau est fils de la Rome calviniste.

Amour de la terre

Il y a dans le protestantisme, même urbain, de nombreux témoignages d’un profond amour de la terre. Terre au sens multiple de ce mot. Le sol d’abord dont l’exploitation est soumise, chez Jean Calvin, à de nombreuses règles d’usage responsable et « durable », dirions-nous aujourd’hui, règles inspirées de la Bible: « Vous n’êtes chez moi que des émigrés et des hôtes », dit Dieu (Lévitique 25,23). […]

Lire la suite sur La Vie Protestante

Dans la même rubrique...

« Les femmes sous-évaluent tout, y compris leur propre salaire »

À Genève, Aurore Bui est à la tête de Softweb, réseau d’innovation sociale, en charge notamment de faciliter les projets d’entreprises des femmes migrantes qualifiées.

Un contenu proposé par Réformés

Église catholique : la guerre des messes est relancée

La requête des évêques a été retoquée : les messes, comme les autres célébrations cultuelles, demeurent interdites pendant l’acte 2 du confinement.

Un contenu proposé par

Reconnaître plutôt que pardonner

L’histoire de l’Alsace reste marquée par l’incorporation de force. L’Allemagne doit-elle demander pardon ?

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Questions d’économistes sur l’économie

Après "Crises de croissance" et "La 5G et les Amish", le sociologue Frédéric de Coninck poursuit ses réflexions sur la croissance.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

La Vie Protestante

La Vie Protestante était un journal de spiritualité édité par l’Église protestante de Genève. Fort de 70 ans d’expérience, le mensuel abordait les thèmes qui font débat et qui interrogent l’homme. Dans un monde en mutation profonde, La Vie Protestante traitait la question du sens et portait un regard éthique et humaniste sur les enjeux de notre société et sur les grandes valeurs spirituelles.

Suite à l’interruption de parution du journal en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast