Le dispositif policier à Nice, une ténébreuse affaire

Le dispositif policier à Nice, une ténébreuse affaire

Complot, manigances ou manipulations ? Le scandale qui couve depuis quelques jours au sujet des policiers présents à Nice le soir de l'attentat du 14 juillet tourne au roman balzacien.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 27 juillet 2016

Auteur : Frédérick Casadesus

Rappelons que, depuis plusieurs jours, l’ancien maire de Nice, et toujours premier adjoint, Christian Estrosi, reproche au ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, de n’avoir pas pris toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité sur la promenade des Anglais, le 14 juillet au soir.

Dans les colonnes du Journal du Dimanche, le 24 juillet, Sandra Bertin, policière municipale qui dirige le centre de vidéosurveillance de Nice, a accusé un « commissaire de police » envoyé selon elle par le ministère de l’Intérieur et une autre personne disant faire partie du cabinet ministériel, jointe par téléphone, de lui avoir notamment demandé « de faire apparaître sur certains endroits des positions de la police nationale  » et de rédiger un rapport « modifiable ».

Aussitôt, Bernard Cazeneuve a dénoncé ce qu’il nomme […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Défendre les libertés

Il est parfois difficile, lorsqu’on se déclare ou se pense libéral, de ne pas verser dans le pessimisme. Découvrez l'édito du numéro de février d’Évangile et liberté dont le dossier de Une est : "Physique et théologie face au paradoxe".

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Les 10 contenus de janvier qu’il ne fallait pas rater

Retour sur l'actualité du mois écoulé avec les médias protestants.

Un contenu proposé par Regards protestants

Point sur le passeport vaccinal

Ma liberté individuelle doit-elle s’effacer pour respecter la liberté des autres ? Avec la crise sanitaire et la mise en place d’un tel passeport, comment réagir à un tel dilemme ?

Un contenu proposé par Radio Arc-en-Ciel

L’art du discernement

Dieu vit que c’était bon… Notre monde semble bien loin de cette déclaration originelle. Nos vies quotidiennes sont bruyantes et chaotiques, nourries de trop d’informations et de trop peu de sagesse.

Un contenu proposé par Éditions Farel

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire