Le repas des enfants, un temps d’accueil ou de discrimination ?

Le repas des enfants, un temps d’accueil ou de discrimination ?

Le pasteur Michel Bertrand dénonce l'instrumentalisation de la laïcité jusque dans les cantines scolaires.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 6 mai 2015

Auteur : Michel Bertrand

Il y a quelques années avaient déjà été organisées par l’extrême droite des soupes populaires au lard afin d’en exclure délibérément les personnes de confession musulmane. Or voilà que maintenant des responsables politiques, obscurs ou plus célèbres, se prononcent pour l’abandon, dans les cantines scolaires, des repas de substitution prévus notamment pour les enfants juifs ou musulmans qui ne mangent pas de porc. Certains, qui sont maires, sont même passés à l’acte dans leur commune. Sans doute ont-ils été sensibles à un récent sondage indiquant qu’un peu plus de la moitié des personnes interrogées se disaient favorables à une telle mesure restrictive.

La laïcité instrumentalisée

Bien sûr, la gestion du religieux n’est pas simple dans la République, particulièrement dans l’école publique où l’on ne saurait prendre en compte toutes les exigences rituelles ou alimentaires. Mais dans ce cas précis, le terrain était apaisé, et même de longue date, comme en témoigne la tradition du poisson le vendredi, par égard pour le catholicisme. Pourquoi alors rouvrir le débat de manière clivante et envisager un changement qui contribuerait à stigmatiser certains enfants ? Ne risque-t-on pas de susciter chez eux des réflexes de victimisation et d’aviver la tentation communautariste ? Surtout quand on leur suggère, comme solution, de s’orienter vers des écoles confessionnelles ! Mais l’obsession électoraliste est si grande qu’elle pousse à la pêche aux voix jusque dans les eaux les plus troubles. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Faut-il déboulonner des statues ?

Déboulonner les statues de ceux qui ont organisé l’esclavage et la colonisation n’a pas grand intérêt. Mieux vaut reconnaître nos fautes. Explications.

Un contenu proposé par Campus protestant

Jean Castex, un Premier ministre peu connu

La personnalité de Jean Castex conduit à s’interroger sur le sens d’une nomination surprise.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Une femme pour succéder au cardinal Barbarin ?

La théologienne catholique Anne Soupa a présenté à Rome sa candidature à l’archevêché de Lyon. Quelles sont ses chances de faire bouger les lignes ?

Un contenu proposé par

Le CNEF interpelle Christophe Castaner sur la reprise des cultes

Le décret du 21 juin n'assouplit pas comme attendu les règles d'accueil du public dans les lieux de culte.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram