Le repas des enfants, un temps d’accueil ou de discrimination ?

Le repas des enfants, un temps d’accueil ou de discrimination ?

Le pasteur Michel Bertrand dénonce l'instrumentalisation de la laïcité jusque dans les cantines scolaires.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 6 mai 2015

Auteur : Michel Bertrand

Il y a quelques années avaient déjà été organisées par l’extrême droite des soupes populaires au lard afin d’en exclure délibérément les personnes de confession musulmane. Or voilà que maintenant des responsables politiques, obscurs ou plus célèbres, se prononcent pour l’abandon, dans les cantines scolaires, des repas de substitution prévus notamment pour les enfants juifs ou musulmans qui ne mangent pas de porc. Certains, qui sont maires, sont même passés à l’acte dans leur commune. Sans doute ont-ils été sensibles à un récent sondage indiquant qu’un peu plus de la moitié des personnes interrogées se disaient favorables à une telle mesure restrictive.

La laïcité instrumentalisée

Bien sûr, la gestion du religieux n’est pas simple dans la République, particulièrement dans l’école publique où l’on ne saurait prendre en compte toutes les exigences rituelles ou alimentaires. Mais dans ce cas précis, le terrain était apaisé, et même de longue date, comme en témoigne la tradition du poisson le vendredi, par égard pour le catholicisme. Pourquoi alors rouvrir le débat de manière clivante et envisager un changement qui contribuerait à stigmatiser certains enfants ? Ne risque-t-on pas de susciter chez eux des réflexes de victimisation et d’aviver la tentation communautariste ? Surtout quand on leur suggère, comme solution, de s’orienter vers des écoles confessionnelles ! Mais l’obsession électoraliste est si grande qu’elle pousse à la pêche aux voix jusque dans les eaux les plus troubles. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Un cours de religion à l’école publique

Lors de la séparation entre les Églises et l’État en 1905, l’Alsace-Moselle était allemande. Aussi aujourd’hui encore, à l'école primaire, une heure hebdomadaire y est dédiée à l’enseignement religieux.

Un contenu proposé par

Choisir ses enfants

Les progrès réalisés dans les domaines de la génétique et des techniques de reproduction accroissent notre pouvoir d’élimination des handicaps et des maladies. Faut-il se réjouir de cette puissance, ou au contraire la redouter ?

Un contenu proposé par Labor et Fides

La tenue républicaine et les hormones des garçons

Ma femme, ex-proviseure de lycée, profite exceptionnellement de mon blog pour réagir à la polémique suscitée par les propos du ministre de l’Education nationale sur la tenue des jeunes filles.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

La technologie, la 5G et les Amish

Qui sont ces Amish cités par Emmanuel Macron autour du débat sur la 5G ? Retour sur cette minorité protestante radicale et sur la place de la technique dans nos vies.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram