« L’effet préventif de la religion »

« L’effet préventif de la religion »

Les jeunes qui reçoivent une éducation religieuse sont moins impliqués dans la criminalité. 

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 4 mars 2014

Auteur : Vincent Volet

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

Dans ce domaine, les catholiques sont les meilleurs, affirme le criminologue allemand Christian Pfeiffer. Interview de Karin Müller et Annette Meyer zu Bargholz.

En Suisse, suite à divers cas, on a critiqué une justice trop laxiste notamment à l’égard des jeunes. Comment voyez-vous cela ?

Christian Pfeiffer : La justice n’est pas si laxiste que cela. En Allemagne, nous connaissons une forte diminution de la violence des jeunes. La raison en est une prévention et une intégration sociale efficaces. Cela veut dire plus d’amour et moins de coups de la part des parents, l’apprentissage de la gestion des conflits à l’école, une meilleure intégration des migrants, une réduction du degré d’acceptation de la violence, ainsi qu’un recul de l’alcoolisme et du chômage des jeunes. Il n’y a donc aucune raison de renforcer la pratique du droit.

Comment traiter alors de jeunes criminels qui ne veulent rien entendre ?

Il n’y a parfois plus que la solution de les placer derrière les barreaux, dans l’espoir qu’ils suivront là-bas des offres thérapeutiques. Mais la prison est un lieu dangereux, que l’on ne devrait utiliser que lorsque c’est inévitable. Les jeunes y encaissent une forte violence et en sont stigmatisés à vie. […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Réaction du rabbin Tom Cohen sur l’incendie de Notre-Dame

Pour Tom Cohen, rabbin d’origine américaine, l’incendie de Notre-Dame tient de la sidération du 11 septembre.

Un contenu proposé par
A pied ou en voiture : deux rapports différents à l’espace public

A pied ou en voiture : deux rapports différents à l’espace public

Dans la rue, le piéton est au milieu des autres. L’automobiliste est ailleurs...

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

La lutte des classes

Du scénariste et réalisateur Michel Leclerc, le sujet de son dernier film semble être l'opposition entre la garantie offerte par l'école privée, ordonnée et encadrée, face au laxisme inefficace de l'école communale surpeuplée.

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants