Les conflits dans l'espace social

Les conflits dans l’espace social

« La confrontation est une des formes essentielles du rapport à l’autre » selon le philosophe Gilles Hanus.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 27 juin 2016

Auteur : Frédérick Casadesus

Le philosophe Gilles Hanus, directeur des Cahiers d’études lévinassiennes, analyse les rapports entre l’individu, la vie collective et les conflits qui secouent notre société aujourd’hui.

À l’heure où se multiplient les violences, de toutes natures, au sein de notre société, pouvez-vous nous expliquer de quelle façon l’individu se construit au sein d’une collectivité ?

Selon moi, tout individu, tout sujet, se caractérise par une solitude essentielle. Je veux dire, à la suite du philosophe Emmanuel Levinas, que nous ne pouvons partager avec d’autres ce qui fait la saveur particulière de notre existence, de notre vie, ce qui nous constitue en tant qu’être.

Cela ne signifie pas que nous existions les uns à côté des autres sans entretenir de rapports ?

Au contraire, nous avons le désir de tisser des relations avec les autres humains. D’abord parce que sentir, réfléchir, penser est impossible sans un dialogue intérieur, qui nous habitue à la présence, en nous-mêmes, d’une altérité. Ensuite, parce que […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Sylvie Staub : « Puissé-je tout accueillir comme un cadeau »

Condamnée par les médecins, l’infirmière est devenue méditante de la pleine conscience. Récit d’une guérison inattendue.

Un contenu proposé par Réformés

Méfiance, défiance, confiance : déconfinons !

Notre société est sortie du confinement « en plein désarroi, ne sachant plus trop bien à qui et à quoi » se fier.

Un contenu proposé par Forum protestant

Le quartier de la Briche, une Babylone évangélique

En Seine-Saint-Denis, un immeuble dans le quartier de la Briche rassemble des dizaines d'Églises évangéliques. Reportage de Sonia Mussier.

Un contenu proposé par Campus protestant

La liberté de blasphémer

A l'heure du procès des attentats de Charlie Hebdo, Emmanuel Macron a rappelé le droit au blasphème en France. Compatible avec la défense des croyants, l’offense à Dieu n’est toutefois pas recommandée par ces derniers.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast