Les parents et l’Église sont des partenaires

Les parents et l’Église sont des partenaires

En matière de transmission de la foi aux enfants, le rôle de l’Eglise est précieux. Mais lui déléguer toute l’éducation religieuse serait une fausse bonne idée.

Un contenu proposé par Family

Publié le 10 octobre 2014

Auteur : Christian Willi

Lire directement l’article sur Family

«Savez-vous comment gagner deux heures de temps libre par semaine ? Inscrivez vos enfants à l’école du dimanche d’une Église !» : c’est le plus sérieusement du monde qu’un magazine américain avait fait cette suggestion !

L’idée, saugrenue, soulève pourtant une question de fond : comment l’éducation religieuse donnée par l’Église s’inscrit-elle dans l’éducation chrétienne souhaitée par les parents ? C’est lors d’un congrès Willow Creek à Chicago (une grande Église évangélique), en 2005, que Hans Forrer, responsable du travail parmi les enfants dans les Églises Chrischona pour la Suisse, a pris conscience que les Églises passaient à côté d’une véritable occasion. Inspiré ensuite par les conférences «Think orange» et plusieurs ouvrages, il a développé un modèle de stratégie qu’il propose désormais aux Églises locales.

On devient chrétien quand on est enfant ou adolescent

Plusieurs sondages, et pas seulement les américains, nous rappellent en effet l’importance de la période de l’enfance et de l’adolescence. Une enquête réalisée par Christian Zwicky en Suisse en 2007 confirme que, sur les mille personnes interrogées, 32% ont vécu une démarche de conversion spirituelle entre treize et seize ans, 20% dans les trois années qui précèdent et 14% entre seize et vingt ans. Les deux tiers des chrétiens le sont donc devenus entre neuf et vingt ans.

Autre donnée essentielle mise en évidence par cette étude, celle concernant les personnes qui ont le plus contribué à la conversion des enfants. Ce ne sont ni le pasteur, ni le gentil moniteur pour enfants à l’Église, mais les parents. […]

Lire la suite sur Family

Dans la même rubrique...

Les 10 contenus de mars qu’il ne fallait pas rater !

Les 10 contenus de mars qu’il ne fallait pas rater !

Retour sur l'actualité du mois écoulé avec les médias protestants.

Un contenu proposé par Regards protestants

Working Woman

Working Woman est un film dédié aux femmes. Michal Aviad est une féministe engagée qui aime et valorise les femmes. Elle traite d’un des problèmes importants de notre société, la femme considérée comme un objet sexuel dont on peut disposer sans son consentement.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Comment accepter de perdre ?

Dans une société d'accumulation, l'idée du détachement et de la perte est essentielle, selon le philosophe Olivier Abel.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Family

Trimestriel, Family est le magazine des couples et des parents (et des grands-parents). Une moitié de magazine pour nourrir sa vie de couple, l’autre pour construire une famille. Avec des témoignages, des avis d’experts, des idées pratiques et un dossier thématique par édition.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants