Les religions se mobilisent pour le climat

Les religions se mobilisent pour le climat

Le Sommet sur le climat voulu par le secrétaire général des Nations Unies a été précédé par une mobilisation internationale de la société civile dans laquelle les mouvements religieux étaient largement représentés.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 23 septembre 2014

Auteur : Franck Lefebvre-Billiez

Lire directement l’article sur Défap

Appel au Jeûne pour le climat, participation à la Marche pour le climat, sommet interreligieux sur les changements climatiques : plus que jamais, les préoccupations environnementales rejoignent les préoccupations spirituelles. Au niveau français, et plus particulièrement protestant, cette mobilisation apparaît comme le reflet de préoccupations largement présentes au sein des Églises.

La tendance est suffisamment massive pour avoir été remarquée par le Huffington Post : les grands rendez-vous internationaux de 2014-2015 sur le climat ont poussé à une multiplication des initiatives issues de la société civile, au sein desquelles se distingue un véritable mouvement interreligieux pour l’environnement. Et les protestants y sont nettement représentés, que ce soit à travers la Fédération luthérienne mondiale ou à travers le Conseil oecuménique des Églises… Appel au Jeûne pour le climat, participation à la Marche pour le climat, sommet interreligieux sur les changements climatiques : plus que jamais, les préoccupations environnementales rejoignent les préoccupations spirituelles. En ligne de mire, deux événements cruciaux : le Sommet sur le changement climatique organisé par le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, en ce 23 septembre ; et la COP21, la 21e conférence sur le climat, qui aura lieu en France en décembre 2015.

Alors que se tient à New York le Sommet voulu par Ban Ki-moon, destiné à préparer la COP21, une trentaine de responsables religieux se sont retrouvés dans la même ville à l’occasion d’une rencontre internationale parrainée par le Conseil œcuménique des Églises et Religions pour la paix. Objectif affiché : « mettre en valeur les contributions spécifiques que les traditions religieuses apportent au débat international sur le climat ».

Ce « Sommet interreligieux sur les changements climatiques » a rassemblé des représentants des traditions chrétienne (notamment des branches protestante, catholique romaine et orthodoxe), musulmane, hindoue, bouddhiste, juive, juive orthodoxe, shintoïste, taoïste, jaïniste, sikh, baha’ie, autochtones et brahma kumaris ainsi que des communautés multispirituelles. Réuni pour deux jours, les 21 et 22 septembre, il visait à traduire les préoccupations des communautés religieuses du monde entier en propositions destinées à être présentées au Sommet sur le climat. […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Ne pas avoir d'enfant pour sauver la planète ?

Ne pas avoir d’enfant pour sauver la planète ?

Pour certains, limiter drastiquement la natalité serait une solution efficace pour lutter contre le réchauffement climatique. Une vision pessimiste, voire même dangereuse. L'éditorial de la rédaction.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui
Les agriculteurs, entre impasses et innovations

Les agriculteurs, entre impasses et innovations

A l’occasion du Salon international de l’agriculture qui se déroule jusqu'au 3 mars à Paris, rencontre avec les agriculteurs d’Alsace et de Moselle.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager
l’Armée du salut renforce sa mobilisation pour les sans abri

L’Armée du salut renforce sa mobilisation pour les sans-abri

Alors qu’une vague de froid frappe actuellement la France, la Fondation vient de mettre en place un dispositif exceptionnel de mise à l’abri.

Un contenu proposé par Armée du Salut

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants