Les scouts font-ils peur ?

Les scouts font-ils peur ?

Samedi 22 février, c'est la journée mondiale du scoutisme. À cette occasion, le quotidien La Croix publie un sondage significatif sur la perception de celui-ci dans la société.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 17 janvier 2015

Auteur : Julie Bonnemoy

Six Français sur dix ont une image positive des scouts. Alors que chez les plus de 65 ans, l’approbation atteint 73 % , elle tombe à 53 % chez les 18-24 ans. Pour Valérie Becquet, maître de conférences en sociologie à l’université de Cergy-Pontoise, « cela correspond à la place qu’occupe ce mouvement dans la société. Auparavant, il constituait une organisation très clairement identifiée et jouait un rôle important dans la socialisation des jeunes. Avec le temps, le scoutisme a été concurrencé par d’autres offres ».

Aujourd’hui, 63 % des 18-34 ans reprochent au scoutisme d’être ringard et ils sont moins de la moitié à penser que le scoutisme est ouvert aux non-croyants. Pourtant plus de 80 % des sondés considèrent que le scoutisme apprend à respecter la nature, rend les jeunes débrouillards, leur donne des savoir-faire, des responsabilités, se révèle adapté aux filles aussi bien qu’aux garçons, et rend les jeunes serviables.

Adrien Chaboche, secrétaire général des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France (EEUdF), n’est pas mécontent des résultats : « Si je travaillais dans le secteur du marketing, je pourrais dire que notre produit continue de répondre à une demande. En effet, les propositions que le public associe le plus au scoutisme sont celles qu’on sait le mieux faire : emmener des gens ensemble, leur transmettre des valeurs pour former des jeunes citoyens. » […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Vivre à tout prix ?

Cet article ne se veut pas traiter de l’euthanasie mais de la valeur de la vie « à tout prix ». Une réflexion de Nathalie Paquereau, aumônier des hôpitaux.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Politique et demande de pardon

Face à des choix contestables Angela Merkel a demandé pardon, tandis que le président français a refusé tout mea-culpa... Une différence liée au protestantisme ? Débat.

Un contenu proposé par Campus protestant

Rencontre avec le judaïsme

Éric-Meyer Aziza est depuis huit ans le rabbin d’Arcachon. Il est aussi aumônier des prisons, armées et hôpitaux. Il est très engagé dans le dialogue interreligieux pour la laïcité.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

L’essentiel sur les mesures sanitaires annoncées par Emmanuel Macron

Les restrictions déjà appliquées dans 19 départements sont étendues à toute la métropole et les écoles seront fermées pour trois semaines. Les lieux de culte, eux, restent ouverts.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants