L’influence électorale de l’évangélisme

L’influence électorale de l’évangélisme

Huit jours après le résultat du second tour des élections municipales en France, il est encore bien trop tôt pour l'historien pour tirer des conclusions d'ensemble.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Publié le 7 avril 2014

Auteur : Sébastien Fath

Lire directement l’article sur Blog de Sébastien Fath

Du point de vue de l’histoire et de la sociologie des religions, on ne saurait pourtant rester indifférent à quelques indicateurs locaux qui semblent, peut-être pour la première fois, indiquer une tendance: celle de l’influence électorale de l’évangélisme dans certaines municipalités franciliennes.

Cet enjeu du poids du bulletin de vote évangélique est bien connu outre-Atlantique, où depuis la fin des années 1970, l’autoproclamée Majorité Morale (Jerry Falwell), puis la Christian Coalition (Pat Robertson) avaient réussi à peser sur les élections et renforcer la puissance du Parti Républicain.

Rien de tel en France! Pays sécularisé où le protestantisme pèse, au maximum, entre 2,8 et 4% de la population (selon les cercles d’appartenance que l’on retient), que représentent quelques centaines de milliers d’évangéliques? Presque rien en matière électorale.

Si, pour une raison ou une autre, tel élu entend faire du clientèlisme communautaire sur base religieuse, c’est plutôt vers d’autres acteurs qu’il faut se tourner…. Ce qui se serait d’ailleurs produit, plus d’une fois, en île-de-France…

Ces dernières élections municipales de mars 2014 indiquent pourtant, localement, un frémissement. […]

Lire la suite sur Blog de Sébastien Fath

Dans la même rubrique...

De l’amour des ennemis

L'édito vidéo du 5 juin de Samuel Amedro, conseiller théologique à Réforme.

Un contenu proposé par
L’écologie politique reste largement à construire

L’écologie politique reste largement à construire

Dans un contexte de recomposition profonde de l’offre politique, l’émergence d’un vote écologiste qui sort de la marginalité est un signe encourageant.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance
Plan santé-environnement, analyse d’un échec

Plan santé-environnement, analyse d’un échec

« Ils disent et ne font pas ». Les rapports d’évaluation du plan santé-environnement (2015-2019) illustrent les limites des politiques publiques actuelles.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de Sébastien Fath

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’École Normale Lettres Sciences Humaines (LSE), docteur de l’EPHE, Sébastien Fath est chercheur au CNRS, membre du Groupe Sociétés Religions Laïcités.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants