Loi travail : le divorce avant le mariage

Loi travail : le divorce avant le mariage

Avec le projet de loi El-Khomri, on nage en pleine folie. Dans cette affaire, tout le monde joue (c’est le cas de le dire) à contre-emploi.

Un contenu proposé par Grains de poivre

Publié le 16 mars 2016

Auteur : Philippe Malidor

Lire directement l’article sur Grains de poivre

La loi-Travail à laquelle la pauvre Myriam El-Khomri sert de prête-nom et de bouc émissaire est en fait une émanation directe d’Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, et de Manuel Valls, Premier Ministre. Cette loi, pondue par un gouvernement étiqueté à gauche, est soutenue par les dirigeants les plus durs de la droite alors qu’elle est récusée par toute une aile du Parti Socialiste. Jamais on n’avait vu ça ! Nicolas Sarkozy chante le couplet de l’incompétence des lycéens à comprendre cette loi –mais quand il évoque son propre projet de supprimer 350 000 postes de fonctionnaires, on n’a que trop bien compris. Quant au MEDEF, il applaudit des deux mains cette loi pour la bonne raison qu’elle applique tous ses desiderata.

Lutte des classes ?

La question n’est pas d’opposer les salauds de patrons aux bons travailleurs. Elle est de savoir si, comme le dit le leader de la CGT Philippe Martinez, il est bien indiqué de commencer par les modalités du divorce avant même de parler du mariage. Car cette loi sur l’Emploi est surtout une loi sur le Licenciement. Or, voilà plus de trente ans que les gouvernements facilitent les procédures de licenciement –j’en ai même un souvenir très précis qui date du printemps 1986. Résultat : 6 millions de chômeurs, pratiquement aucun jeune, même diplômé, disposant d’un emploi stable. 90 % des nouvelles embauches se font en CDD ou en intérim, alors que les contrats courts ne représentaient que la moitié des embauches il y a trente ans. Pire encore : la durée de ces emplois précaires a raccourci, et souvent ils sont renouvelés au lieu d’être convertis en emplois stables. […]

Lire la suite sur Grains de poivre

Dans la même rubrique...

L’écologie en tension entre désir citoyen et pression des lobbys

Si, comme citoyens et comme chrétiens, nous pouvons nous engager dans le débat public et politique sur les questions environnementales, on ne peut ignorer que ces questions sont le lieu de conflits d’intérêts et de rapports de force qui font souvent peu de cas de l’intérêt général.

Un contenu proposé par Forum protestant

Avec la pandémie, la fin d’un monde « sans limite » ?

Quelques réflexions sur le déconfinement… Et sur monde "sans limite" ou presque au sein duquel nous avons grandi.

Un contenu proposé par Point-Théo

La 5G et les Amish

La sortie d’Emmanuel Macron sur les Amish a, étonnamment, suscité pas mal de réactions. Difficile de savoir si la petite phrase était préparée d’avance ou si elle lui est venue en direct.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

L’inquiétude salvatrice

Si ce coronavirus était un coup de semonce ? Un dernier avertissement avant notre joyeuse indifférence aux malheurs des autres… Le point de vue de Didier Sicard, médecin, ancien président du Comité national d’éthique.

Un contenu proposé par Proteste

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Grains de poivre

Un blog édité par Croire Publications.

Suite à l’interruption de la mise à jour du blog au printemps 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast