Ma meilleure ennemie: l’anxiété

Ma meilleure ennemie: l’anxiété

Les femmes sont deux fois plus touchées par l'anxiété que les hommes. Mais bonne nouvelle, ça se soigne! Qu’est-ce que l’anxiété?

Un contenu proposé par SpirituElles

Publié le 28 novembre 2013

Auteur : Christelle Bankolé

Lire directement l’article sur SpirituElles

Comment survient-elle et comment la contrôler ? Explications avec Lydia Ramos, psychologue.

Les médecins la nomment la «maladie des inquiétudes». Concrètement, les personnes anxieuses ont tendance à se faire du souci de façon incontrôlable et à s’imaginer le pire, provoquant l’épuisement et faisant grandir un sentiment de culpabilité. Les études montrent que les femmes sont plus vulnérables au stress de la vie quotidienne en raison notamment des changements hormonaux (puberté, grossesses, péri-ménopauses). […]

Lire la suite sur SpirituElles

Dans la même rubrique...

Célébrons Noël dans la joie !

Plus que jamais, nous avons besoin d’entendre des paroles de réconfort et d’encouragement. Car l’incertitude est pesante pour beaucoup, que cela soit conscient ou non.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Le vivant et sa créativité déroutante

Le développement de l'épidémie de COVID-19 nous confronte, mois après mois, à la "logique" du vivant, une logique que nous n'avons guère l'habitude de suivre (à moins de travailler dans les professions médicales) et qui nous déroute.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Personnes exilées en France : la Défenseure des droits saisie

La Fondation de l’Armée du Salut et 30 associations partenaires ont saisi, fin 2020, la Défenseure des droits sur les risques vitaux et le non-accès à leurs droits de dizaines de milliers de personnes exilées vivant en France.

Un contenu proposé par Armée du Salut

« Les rencontres en chair et en os me manquent »

À l’approche de Noël, découvrez l'édito de Michael Langlois, directeur de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

SpirituElles

SpirituElles est le magazine de la femme chrétienne. Il paraît en février, mai, août et novembre, et propose une autre approche du bien-être, en relation avec la foi. Il compte des lectrices aussi bien protestantes (réformées ou évangéliques), catholiques ou simplement curieuses de la foi ou à la recherche de Dieu.

NB : depuis la refonte du site SpirituElles à l’été 2020, certains des articles relayés ici sont désormais accessibles uniquement aux abonnés.

Derniers contenus du partenaire