Mal-logement : mobilisation à Paris

Mal-logement : mobilisation à Paris

Plusieurs associations ont interpellé le gouvernement sur les conséquences, en matière de logement, des restrictions budgétaires qui se profilent.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 10 juin 2014

Auteur : Laure Salamon

L’air est lourd et le ciel menaçant en ce lundi de Pentecôte. Pourtant, ce n’est pas cela qui préoccupe le collectif des associations unies pour une politique publique du logement des personnes sans abri et mal logées.

Réunies à 17 heures sur un pont au dessus du canal Saint-Martin, à Paris, une dizaine de ces 34 organisations nationales de lutte contre l’exclusion sont présentes, dont le CASP (Centre d’action sociale protestant), mais aussi la Fondation Abbé Pierre, la FEP (Fédération de l’entraide protestante), l’Armée du Salut, la FNARS (Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale).

Quatre objectifs

Munis de pancartes ou bien de chasubles, les militants se sont rassemblés pour protester contre la situation actuelle des mal-logés. Christophe Robert, délégué général adjoint de la Fondation Abbé Pierre, donne le ton : « Nous sommes là pour demander au gouvernement de renoncer au gel des aides au logement, dont les aides personnelles au logement (APL) ». […]

Photo : Laure Salamon

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Les vœux d’Emmanuel Macron aux représentants des cultes

Le 7 janvier, le président a rassemblé une dizaine de responsables religieux. Parmi les thèmes abordés, la gestion de la pandémie, le dialogue interreligieux, la loi confortant les principes républicains et le futur conseil national des imams.

Un contenu proposé par Réforme

Des utilisateurs quittent WhatsApp, pourquoi ?

L’application mobile de messagerie WhatsApp a fait évoluer ses conditions d’utilisation et cela suscite des inquiétudes.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Emmanuel Macron a-t-il réussi à parler aux jeunes protestants ?

Emmanuel Macron a accordé une interview de près de 2h30 à Brut, un média en ligne très prisé par les jeunes. Qu’en ont pensé Elisabeth, 19 ans, et Rosanne, 26 ans ?

Un contenu proposé par Réforme

Faut-il annuler Noël ?

C'est en tout cas ce que préconisait un médecin début novembre sur un plateau télévision. Cette question interroge sur une société pour qui le spirituel doit s’effacer pour des questions sanitaires. L'éditorial de la rédaction.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire