Nos cadeaux ont-ils encore un sens ?

Nos cadeaux ont-ils encore un sens ?

Le pasteur Joël Dahan interroge le sens des cadeaux que l'on s'échange pour les fêtes.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 9 décembre 2014

Auteur : Joël Dahan

Jésus aussi a reçu des cadeaux ! Dans l’évangile de Matthieu, un panier garni avec de l’or, de l’encens et la myrrhe. Il serait très tendance aujourd’hui, à l’heure de l’austérité et de la recherche de produits de bien-être. On ne sait pas si l’or a été placé, l’encens conservé pour plus tard, ou la myrrhe échangée dans le circuit des cadeaux superflus ! Seul un autre cadeau sera offert à Jésus : un parfum de nard pur, très cher. Un geste qui a fait scandale.

Offrir un présent, c’est se mettre en présence de quelqu’un, c’est impliquer son être et donner une part de ses biens. Dans cette « présentation », un message est échangé et il est dit quelque chose sur la personne qui reçoit comme celle qui donne. Dans l’Ancien Testament, l’offrande pour honorer Dieu tient une place centrale. On offre aussi des cadeaux à un roi en signe d’allégeance. Ou simplement pour accueillir, honorer, retrouver un autre. Il existe aussi des cadeaux empoisonnés ou mal reçus.

L’encens, réservé aux dieux ; la myrrhe, une huile sainte ; l’or, le métal précieux des puissants ; le nard pur utilisé pour l’onction des rois sont autant de présents qui disent la royauté et la messianité de Jésus. L’échange de présents était une sorte de langage non verbal, connu de tous, avec ses codes. Nos cadeaux ont-ils encore un sens ? Les échanges sont-ils codifiés ? Ou cherchent-ils seulement à faire plaisir, combler un manque, répondre à un besoin ? […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Faire pousser des champignons dans une cave !

L'émission L'ours et la carotte est partie à la rencontre de Cécile et Florence de "La cave à l'assiette". Un bel exemple d'économie circulaire !

Un contenu proposé par Radio Oméga
« La maladie m’a appris à prendre le temps de vivre »

« La maladie m’a appris à prendre le temps de vivre »

En 2017, Christophe, un homme pressé est stoppé net par le diagnostic de son cancer. Un article extrait du dossier "Vivre à toute vitesse, une fatalité ?"

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager
Construire l’Église ensemble : encouragez-vous mutuellement !

Encouragez-vous mutuellement !

S’inspirant de l’effet Pygmalion, des entreprises misent sur la culture de l’encouragement pour obtenir de meilleurs résultats chez leurs salariés.

Un contenu proposé par Fédération baptiste – Actus

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire