Nucléaire militaire : mauvaise foi française ?

Nucléaire militaire : mauvaise foi française ?

Troisième puissance atomique au monde derrière les États-Unis et la  Russie, la France est-elle cohérente quant à ses engagements de désarmement ?

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 19 novembre 2013

Auteur : Louis Fraysse

Assurer les trois missions « fondamentales » de la stratégie de défense française : protection du territoire et de la population ; dissuasion nucléaire ; intervention sur des « théâtres extérieurs ». Voici, selon le gouvernement, la raison d’être du projet de loi de programmation militaire (LPM). Dans la lignée du Livre blanc de la défense publié le 29 avril 2013, cette loi définit les choix et priorités de la défense française, en termes d’équipements et d’effectifs, pour les six années à venir.

Ce projet de loi a été voté en première lecture au Sénat le lundi 21 octobre. Il entérine les nouvelles suppressions de postes dans l’armée, du fait des restrictions budgétaires : après les 54 000 emplois supprimés entre 2008 et 2015, 34 000 le seront d’ici à 2019. Dans le même temps, le projet de loi « sanctuarise » la part du budget de la défense consacrée à la dissuasion nucléaire, estimée par le ministère à environ 3,5 milliards d’euros par an. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Pourquoi le sable du Sahara jaunit-il notre ciel ?

En ce mois de février, c'est une petite partie des dunes du Sahara qui se retrouve dans le ciel français.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Jean Castex annonce le couvre-feu à 18 heures

Alors que “le virus continue de circuler activement partout en Europe”, l’exécutif a annoncé de nouvelles mesures pour maîtriser l’épidémie de coronavirus.

Un contenu proposé par Réforme

Les vœux d’Emmanuel Macron aux représentants des cultes

Le 7 janvier, le président a rassemblé une dizaine de responsables religieux. Parmi les thèmes abordés, la gestion de la pandémie, le dialogue interreligieux, la loi confortant les principes républicains et le futur conseil national des imams.

Un contenu proposé par Réforme

Réseaux sociaux, chance ou calamité ?

Les réseaux sociaux ne sont que des amplificateurs des tendances de la société. Reste à s’approprier avec intelligence des outils qui avec le temps trouveront leur équilibre.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire