Peut-on dire « non » à son enfant ?

Peut-on dire « non » à son enfant ?

Après l’enfant-esclave, puis l’enfant-roi, est-il possible de revisiter les relations entre parents et enfants pour vivre en paix, c’est-à-dire chacun à sa place ?

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 1 juillet 2014

Auteur : Francis Mouhot

Lire directement l’article sur Christ Seul

Aimer et mettre des limites…

Un enfant a besoin d’amour, mais aussi de repères éducatifs clairs. L’aimer, ce n’est pas dire « oui » à tout. L’enfant dont on comble les moindres désirs reste insatisfait.

Surprotéger son enfant risque de le rendre inapte à affronter les combats de la vie. L’amour possessif et captatif est étouffant. L’enfant ne doit pas être le seul centre d’intérêt de sa mère (à l’exception des premiers mois), ce n’est bon ni pour elle ni pour lui. […]

Lire la suite sur Christ Seul

Dans la même rubrique...

Le langage pour favoriser le dialogue et non la violence

Le langage pour favoriser le dialogue et non la violence

Le langage devient de plus en plus le lieu de la loi du plus fort et n’échappe plus à la violence. L'analyse de l’historienne Valentine Zuber.

Un contenu proposé par
Distribuer des repas aux migrants

Distribuer des repas aux migrants

L’Armée du Salut fait appel à la solidarité citoyenne : elle cherche des bénévoles pour distribuer des petits déjeuners aux migrants, Porte de la Chapelle, à Paris.

Un contenu proposé par

La jeunesse mobilisée pour le climat

À Paris, à Lyon, à Bordeaux mais aussi à Nantes et ailleurs, la jeunesse annonce sa mobilisation : une grève scolaire pour le climat ce vendredi 15 mars.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants