Pour ou contre le voile à l’université ?

Pour ou contre le voile à l’université ?

Pour la pasteure Marie-Odile Wilson, la focalisation sur le voile à l'université conduit à des crispations dommageables pour le vivre ensemble.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 17 mars 2015

Auteur : Marie-Odile Wilson

Comme régulièrement en France, la question du voile resurgit, à l’Assemblée nationale, dans les journaux… Cette fois-ci, c’est le port du voile dans les crèches, ainsi que dans les universités, qui est visé. Cette question ne cesse de générer chez moi une grande perplexité.

En tant que femme occidentale, je ne comprends pas toujours le port du voile. S’il s’agit de protéger ces pauvres hommes de la tentation en cachant un maximum de ces troublantes et tentantes créatures que nous sommes, nous les femmes, j’ai fort envie de les renvoyer à leur propre responsabilité. Et s’ils se mettaient des bandeaux sur les yeux ? Première réaction très épidermique de ma part, donc, plutôt contre le port du voile.

Si je me place maintenant en tant que croyante, désireuse de suivre au mieux les préceptes de ma religion, et de marquer mon attachement à cette manière de croire et de pratiquer qui est la mienne, sans concéder à qui que ce soit le droit de me dire si ma manière de faire est plus ou moins conforme aux commandements de Dieu (surtout si la critique vient de personnes ne pratiquant pas ma religion, voire pas de religion du tout), là, je comprends mieux qu’elles y tiennent. Et donc là, je suis plutôt pour.

Je parle bien sûr du hijab et non du niqab, lequel est légitimement interdit par la loi comme tout ce qui cache le visage. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

François Hartog : « permettre à chacun d’éveiller sa conscience »

Le philosophe et historien nous invite à utiliser le concept de « brèche dans le temps » pour comprendre la crise actuelle et se projeter dans le futur.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Nuit des veilleurs 2020

La nuit du 26 au 27 juin, dite «Nuit des Veilleurs » est un moment fort pour l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT)

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

De briques ou de pierres ?

A la lecture de Babel, Muriel Menanteau, ancienne pasteure de la Maison Verte (Paris 18e), se demande comment reconstruire après le traumatisme ?

Un contenu proposé par Blog pop

Un temps pour tout

« Ce numéro sera, au final, celui du déconfinement tant attendu ». L'édito du numéro de juin-juillet-août de Paroles Protestantes Paris.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram