Pourquoi le conflit l'emporte-il sur le compromis ?

Pourquoi le conflit l’emporte-il sur le compromis ?

En marge des manifestations contre la loi Travail, les affrontements entre les jeunes et la police traduisent un blocage politique.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 26 mai 2016

Auteur : Laure Salamon

La voiture de police incendiée par des manifestants ou le passage à tabac d’un jeune par des policiers, ces images largement diffusées dans les médias et sur les réseaux sociaux illustrent-elles une escalade de la violence ? Pour Laurent Mucchielli, sociologue et historien à l’université d’Aix-Marseille, « il n’y a pas plus de violence qu’auparavant. Certes il faut remonter à 2010 pour retrouver ces phénomènes de casse, mais il n’y a pas eu de grands mouvements sociaux depuis. Et les manifestations des années 1970 étaient beaucoup plus violentes. »

Le garde des Sceaux, Alain Peyrefitte, avait même fait voter en 1981 une loi renforçant la sécurité et protégeant la liberté des personnes, surnommée « loi anticasseurs ». François Mitterrand l’avait abrogée en grande partie en 1983.

La violence ancestrale

Et si on remonte encore plus loin dans l’histoire, Véronique Le Goaziou, sociologue, chercheuse associée au CNRS et auteure d’Idées reçues sur la violence (2004, Le Cavalier Bleu), explique que la violence […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Dear Valid People : « C’est ce dont j’ai besoin »

Damien Fargeout reçoit Mickael , agent administratif en situation de handicap.

Un contenu proposé par Radio FM Plus

Entreprise : résoudre des problème au quotidien

En entreprise, on résout des problèmes au quotidien. Comment améliorer ses capacités dans ce domaine ? Pour en parler, Mireille Garolla reçoit Olivier Sibony, consultant, auteur et enseignant.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Comment pourrait évoluer l’épidémie de Covid cet été ? 

C’est la question qui taraude les Français, qui après une année confinée, souhaitent profiter du soleil et retrouver une part de liberté.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Une bouffée d’air pour les personnes en hébergement d’urgence

Le Collectif des Associations Unies, dont la Fondation de l'Armée du Salut fait partie, salue la décision du gouvernement de prolonger jusqu’en mars 2022 les 43 000 places d’hébergement d’urgence ouvertes depuis le premier confinement.

Un contenu proposé par Armée du Salut

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast