présidentielle
Politique

Présidentielle 2022 : duel Macron-Le Pen au second tour, déroute des partis traditionnels, Jadot appelle aux dons… Les 5 infos marquantes du premier tour

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume les points clés du vote du 10 avril.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 11 avril 2022

Auteur : Camille Verdi

Logiquement, l’actualité politique a été marquée, dimanche 10 avril, par les résultats du premier tour de l’élection présidentielle. Lesquels ont vu le président sortant Emmanuel Macron et la candidate d’extrême droite Marine Le Pen se qualifier pour le second tour. 

Un duel Macron-Le Pen qui s’annonce serré 

Comme en 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen arrivent en tête du scrutin, récoltant respectivement 27,6% et 23% des voix. Le président sortant et la candidate du Rassemblement national (RN) s’affronteront donc le 24 avril prochain, date à l’issue de laquelle la France connaîtra le nom de son prochain président ou sa prochaine présidente. Le report des votes à gauche s’annonce déterminant puisque le candidat insoumis Jean-Luc Mélenchon est arrivé en troisième position avec près de 22% des suffrages, note 20 minutes. Contrairement à la précédente élection présidentielle, l’écart entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’annonce très serré au deuxième tour, Emmanuel Macron devançant sa rivale d’extrême droite de peu avec un score entre 54% et 51% contre un score entre 46% et 49%, d’après des sondages réalisés dimanche 10 avril après le premier tour. 

La déroute des partis historiques 

Ce premier tour ouvre la voie à une recomposition politique d’ampleur, écrit Le Monde. Et pour cause : le Parti socialiste et sa candidate, Anne Hidalgo, ont obtenu moins de 2% des suffrages dimanche 10 avril (1,74%). Encore pire qu’en 2017, quand Benoît Hamon avait terminé cinquième avec un score historiquement bas (6,36%). Sur les 12 candidats, Anne Hidalgo arrive dixième, derrière notamment Nicolas Dupont-Aignan (2,07%), le communiste Fabien Roussel (2,31%) et Jean Lassalle (3,16%). À droite, c’est aussi une grande défaite : Valérie Pécresse n’a récolté que 4,79% des voix et se place en cinquième position, derrière le polémiste d’extrême droite Éric Zemmour (7,05%). 

Jadot lance un appel aux dons 

Pour l’écologiste, il s’agit d’un résultat douloureux, note Libération. En effet, Yannick Jadot n’est pas parvenu à passer la barre des 5% nécessaires pour voir sa campagne remboursée par l’État. “L’écologie a besoin, dès ce soir, de votre soutien financier pour poursuivre ses indispensables combats, a-t-il déclaré. Je vous invite à vous rendre sur le site ‘‘Soutenir les écologistes’’ pour faire un don”. Cet appel a suscité l’ire de certains militants de gauche, l’accusant d’avoir fait perdre Jean-Luc Mélenchon. “Quelle honte Yannick Jadot, vous êtes à vomir”, déplorent certains sur les réseaux sociaux, d’après Libération“La honte. C’est à cause de toi et de ta campagne misérable où tu as passé ton temps à cracher sur Mélenchon que la gauche a perdu ce soir. Alors tes dons, tu peux te les mettre là où je pense”, s’est énervé un autre.

De nombreux appels à voter Macron 

Une grande partie de la classe politique a appelé à voter pour Emmanuel Macron ou, du moins, contre la candidate d’extrême droite Marine Le Pen, note Le Monde. Le candidat écologiste Yannick Jadot a ainsi appelé à “faire barrage à l’extrême droite en déposant dans l’urne un bulletin Emmanuel Macron”. La candidate du PS Anne Hidalgo a également appelé les Français à voter le 24 avril “contre l’extrême droite de Marine Le Pen en (se) servant du bulletin de vote Emmanuel Macron”. Idem à droite : la candidate LR Valérie Pécresse a annoncé qu’elle voterait “en conscience Emmanuel Macron pour empêcher l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen et le chaos qui en résulterait”. Jean-Luc Mélenchon, le candidat insoumis, l’a répété trois fois : “Il ne faut pas donner une seule voix à Mme Le Pen”“Pas une voix ne doit aller à l’extrême droite”, a prévenu le candidat NPA Philippe Poutou, arrivé en avant-dernière position, devant la candidate Lutte ouvrière Nathalie Arthaud. 

Zemmour appelle à voter Le Pen 

Proche idéologiquement sur de nombreux points avec Marine Le Pen, le polémiste d’extrême droite, Éric Zemmour, a de son côté appelé à voter en faveur de la candidate RN. “Il y a face à Marine Le Pen un homme qui a fait entrer 2 millions d’immigrés. (…) Je ne me tromperai pas d’adversaire, c’est la raison pour laquelle j’appelle mes électeurs à voter pour Marine Le Pen”, a martelé le candidat de Reconquête!. Quant au souverainiste Nicolas Dupont-Aignant, il “appelle (aussi) les Français à tout faire pour faire barrage à Macron.”

Dans la même rubrique...

Procès des attentats du 13-Novembre : les excuses de Salah Abdeslam

Vendredi 15 avril, le seul membre encore en vie des commandos djihadistes du 13-Novembre a présenté ses excuses aux victimes.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Procès des attentats du 13-Novembre : nouvelle suspension à cause du Covid

Le 6 mai, un accusé a été testé positif au Covid-19, reportant ainsi l’audience qui ne pourra reprendre que le 17 mai prochain.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Convictions 2022 // Liberté de religion

Les protestants évangéliques sont, par leur histoire et leur foi, attachés à la liberté de culte et d’expression.

Un contenu proposé par CNEF – Infos

Le climat et nous, comment dire? (1)

Premier volet du «dialogue» du poète et ingénieur agronome Vincent Wahl avec des livres (fictions ou essais) qui l’ont «attiré, nourri, armé».

Un contenu proposé par Forum protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bannière podcast