Publicité tendancieuse

Publicité tendancieuse

Antoine Nouis met un coup de griffe à une publicité qui vante l’adultère sans apparemment choquer l’opinion, alors que les débats sur les valeurs liés au mariage font rage.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 24 janvier 2013

Auteur : Antoine Nouis

Ce qui fonde le mariage, c’est l’engagement à inscrire une conjugalité dans la durée. « Je promets de t’aimer jusqu’à ce que la mort nous sépare », disaient les anciennes liturgies. Se marier, c’est changer le sens du verbe aimer en faisant reposer l’amour sur l’engagement autant que sur le sentiment.

Le droit au mariage, à l’engagement, à la durée et à la fidélité est réclamé par tous, pour tous, y compris les homosexuels. Mais alors pourquoi ceux qui sont si rapides à défendre ce droit ne se sont-ils pas mobilisés pour s’élever contre la publicité qui fleurit sur les bus parisiens à propos d’un site Internet qui fait l’éloge de l’adultère ? Habilement, le slogan inverse la proposition en déclarant : « Et si cette année, vous trompiez votre amant avec votre mari », mais une visite du site montre qu’il est un site de rencontres pour personnes mariées. Il annonce dans sa présentation : « Femmes mariées cherchant l’aventure ou homme marié en quête d’une rencontre extraconjugale, Gleeden est votre jardin secret. » […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Climat : ne plus tourner en rond

Christian Bouzy, pasteur du Foyer de la Duchère, se demande pourquoi le projet de loi climat n’est pas à la hauteur des enjeux.

Un contenu proposé par Blog pop

Le culte, plus essentiel que la culture ?

A Genève, le festival Antigel l’a fait : donner des spectacles dans des églises protestante et catholique, histoire de contourner le fait que pour le moment, le cultuel a la priorité sur le culturel.

Un contenu proposé par Réformés

Le philosémitisme des protestants français

Depuis l’affaire Dreyfus et jusqu’à leur soutien à la création de l’État d’Israël, les protestants de France demeurent attachés au peuple du Premier Testament. Pas d’antisémitisme parmi eux, ni d’antijudaïsme, selon l’historien André Encrevé.

Un contenu proposé par Campus protestant

Ennemis d’État ?

Un éditorial de Jean-Luc Mouton, directeur de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants