Réapproprions-nous la mort

Réapproprions-nous la mort

Pour entamer son deuil, l’humain a besoin de rites. Aujourd’hui, il s’éloigne des institutions religieuses pour lui donner une dimension sociale.

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 23 octobre 2016

Auteur : Marie Destraz

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

Le rite funéraire est universel, mais sa forme est diverse. Elle ne l’a d’ailleurs jamais autant été qu’aujourd’hui. Alors que notre société sort peu à peu d’une longue période de tabou et mesure l’importance de la parole dans le processus de deuil, l’humain cherche à se réapproprier la mort par le rite, avec l’objectif de faire mémoire. Alors on ne supprime plus les pages des défunts sur les réseaux sociaux, voire même on en crée de nouvelles pour les célébrer, profitant de notre technologie de pointe pour donner l’illusion de l’éternité.

La tendance est à l’identification, à l’individualisation du défunt. « La crémation a ouvert des possibilités d’appropriation et de signification de l’identité individuelle à travers le rite », observe Christian Grosse, historien et anthropologue des christianismes modernes. […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Fusillade à Strasbourg : l'auteur de l'attaque en fuite

Fusillade à Strasbourg : l’auteur de l’attaque en fuite

Trois morts et douze blessés, c'est le tragique bilan de la fusillade meurtrière perpétrée hier soir sur le marché de Noël à Strasbourg. Les forces de l'ordre mettent tout en œuvre pour retrouver l'auteur de l'attaque.

Un contenu proposé par Info Chrétienne

Le temps flexible, c’est quoi ?

Non, ça n’est pas une blague : de plus en plus d’entreprises cherchent à embaucher sur du temps flexible. Travailler quelques heures par jour, ou deux jours par semaine !

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

Nouvelles églises : panorama en Île-de-France

Vivantes et débordantes les Eglises africaines, chinoises, arabes… sont en train de changer le visage du protestantisme en France. Reportage en région parisienne.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants