Nupes
Politique

Retour des maths en Première, législatives à l’étranger, réforme des retraites en 2023… Les 5 infos marquantes de l’actualité politique

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume l’actualité politique de la semaine écoulée.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 7 juin 2022

Auteur : Camille Verdi

Nous sommes à moins d’une semaine du premier tour des élections législatives en France, qui se tiendra le dimanche 12 juin, et où la Nupes espère devancer la majorité présidentielle. Une passe d’armes entre le président de la République, Emmanuel Macron, et le chef de file de l’alliance à gauche, Jean-Luc Mélenchon, a eu lieu ces derniers jours. Dans les onze circonscriptions des Français de l’étranger, les résultats du premier tour sont d’ailleurs tombés : la majorité présidentielle est en tête et la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) est parvenue à se qualifier dans dix circonscriptions. En dehors des législatives, Emmanuel Macron a annoncé le retour des mathématiques en option pour les classes de Première au lycée et, dans un entretien à la presse régionale, le président de la République a également donné une date pour la mise en place de la réforme des retraites : 2023.

Éducation : le retour des maths optionnelles en Première

Comme je m’y étais engagé en campagne, nous réintroduirons en classe de Première la possibilité de choisir les mathématiques en option”, a déclaré Emmanuel Macron, qui était en déplacement à Marseille le jeudi 2 juin. Et ce, dès la rentrée prochaine. Il était d’ailleurs aux côtés du nouveau ministre de l’Éducation, Pap Ndiaye, note France Inter. Le président de la République a ajouté : “Il y aura toujours la spécialité maths, mais il y aura la possibilité offerte à tous les élèves de choisir, hors de la spécialité, l’heure et demie de mathématiques qui avait été sortie du tronc commun”.

Retraites : une réforme pour 2023

Le chef de l’État l’a annoncé via un entretien à la presse régionale, le 3 juin : la réforme des retraites entrera en vigueur “dès 2023”. Selon Emmanuel Macron, dont l’interview est notamment parue dans les colonnes de La Dépêche du Midi, il s’agit d’un travail “indispensable au financement de nos transformations”. Pour rappel, au cours de la campagne présidentielle, il avait soutenu un report de l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans.

Législatives : passe d’armes entre Macron et Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon a appelé à se faire élire Premier ministre en cas de victoire de l’alliance des gauches aux législatives. Mais Emmanuel Macron a estimé que la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) ne pourrait pas lui imposer le leader de la France insoumise à Matignon, indique TF1. “Aucun parti politique ne peut imposer un nom au président”, a-t-il en effet déclaré à la presse régionale, le 3 juin. Il a également dit voir dans le programme de Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen “un projet de désordre”, appelant ainsi les Français à choisir “une majorité stable et sérieuse” lors des législatives des 12 et 19 juin prochains. Jean-Luc Mélenchon n’a pas tardé à répondre à ces critiques, samedi 4 juin, d’après BFMTV : “Le désordre, M. Macron, c’est vous. Plus rien ne marche”. Le chef de file de la Nupes a également ajouté : “Pourquoi ne ferions-nous pas un débat tous les deux ?

Législatives à l’étranger : la majorité présidentielle en tête

Dans les onze circonscriptions des Français de l’étranger, les résultats du premier tour sont tombés, dimanche 5 juin. Soit une semaine avant le reste de la France, note France info. Réunis sous la bannière “Ensemble”, les candidats de la majorité présidentielle sont arrivés largement en tête. Notamment en Amérique du Nord, en Amérique latine et dans les Caraïbes, en Europe du Nord, au Benelux, en Suisse et au Liechtenstein, en Europe centrale, au Proche-Orient et en Afrique, en Europe orientale, ainsi qu’en Asie et en Océanie, précise France info. Mais il y a un résultat qui a fait couler beaucoup d’encre : la défaite de Manuel Valls, officiellement investi par la majorité présidentielle, dans la 5e circonscription (Espagne, Portugal et Monaco). Ce dernier a même été disqualifié dès le premier tour : Renaud Le Berre, candidat de la Nupes, affrontera le député sortant et dissident de la majorité présidentielle, Stéphane Vojetta.

Législatives à l’étranger : une percée de la Nupes

C’est une bonne nouvelle pour l’alliance à gauche : la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) a réussi à se qualifier dans dix des onze circonscriptions des Français de l’étranger, écrit France info. À titre de comparaison, c’est deux fois plus que les candidats de gauche lors des élections législatives de 2017. Mais la Nupes n’est arrivée en tête que dans la 9e circonscription (Maghreb et Afrique de l’Ouest).

Dans la même rubrique...

Bangladesh : des Rohingyas réclament leur retour en Birmanie

Dimanche 19 juin, plusieurs milliers de Rohingyas ont manifesté au Bangladesh, où ils ont fui la répression de la junte birmane en 2017.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Procès du 13-Novembre : « Je ne suis pas un assassin », clame Salah Abdeslam

Le matin du lundi 27 juin, les 14 accusés ont prononcé leurs derniers mots avant la délibération de la cour d’assises spéciale de Paris. Le verdict est attendu mercredi.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Réseaux sociaux, outils de démocratie ?

La pasteure Laure Devaux Allisson trace des pistes pour en faire des lieux de débats efficaces.

Un contenu proposé par Réformés

Les mutations de la laïcité en France

Quand on traite de la laïcité en France, la difficulté première vient du terme lui-même. Il ne faut pas réduire la chose à l’usage social dominant du mot.

Un contenu proposé par Forum protestant