S’endetter à 20 ans peut durer toute une vie

S’endetter à 20 ans peut durer toute une vie

Les jeunes adultes sont la cible privilégiée de la société de consommation. Le Centre social protestant lance une campagne de prévention.

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 2 avril 2013

Auteur : Laurence Villoz

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

En Suisse, 7% de la population a atteint un seuil critique d’arriérés de paiement. «Près de 80% des personnes endettées qui viennent nous voir ont contracté leurs premières dettes avant l’âge de 25 ans», regrette Hélène Matile Kohler, coordinatrice du projet de prévention de l’endettement chez les jeunes pour le CSP de Neuchâtel. L’an dernier, le salaire moyen des jeunes endettés, à Neuchâtel, s’élevait à 3300 fr. nets par mois. «C’est extrêmement difficile de rembourser des dettes en plus des frais du loyer et de l’assurances avec un tel salaire», constate Isabelle Baume, assistante sociale au CSP. De petites dettes s’accumulent avec des factures de téléphone impayées, l’achat de vêtements de marque trop chers ou un leasing pour un scooter. En facilitant les crédits, la société actuelle pousse à la consommation. Parallèlement, la «négligence administrative» est une cause importante de dettes. «Certains jeunes commencent à travailler et ne déclarent pas leurs revenus aux impôts, cette insouciance engendre rapidement de gros montants», explique l’assistante sociale. […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Les règles, un tabou persistant dans notre société

Pour preuve, vous est-il déjà arrivé d’en discuter à la fin du culte ?

Un contenu proposé par Servir ensemble

Manger bio : est-ce suffisant pour réduire son empreinte écologique ?

Depuis plusieurs années, la consommation de produits biologiques connaît une forte croissance en France. Ce changement des habitudes alimentaires a des conséquences directes sur l’environnement.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Le confinement light est-il efficace ?

Instauré dans une quinzaine de départements, puis étendu à l’ensemble du pays, le confinement partiel semble freiner les contaminations, selon Santé publique France (SPF).

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Quand la loi sur le séparatisme rime avec méconnaissance du protestantisme

Interview avec Sébastien Fath, historien et spécialiste des protestantismes au CNRS.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants