Sur les pas de Nicolas Bouvier

Sur les pas de Nicolas Bouvier

Depuis toujours, les auteurs suisses sont de grands pérégrins. Mais le marcheur – et voyageur – suisse le plus connu reste certainement l’écrivain genevois Nicolas Bouvier.

Un contenu proposé par La Vie Protestante

Publié le 30 avril 2016

Auteur : Matthieu Mégevand

Lire directement l’article sur La Vie Protestante

Le lien entre littérature et marche, écriture et déplacement, est chez lui de l’ordre de l’indispensable. Un horizon infini pour une oeuvre au succès désormais mondial.

« J’aime à marcher à mon aise, et m’arrêter quand il me plaît. La vie ambulante est celle qu’il me faut. Faire route à pied par un beau temps, dans un beau pays, sans être pressé, et avoir pour terme de ma course un objet agréable : voilà de toutes les manières de vivre celle qui est le plus de mon goût. » Cet éloge de la marche faite ici par Jean-Jacques Rousseau dans ses Confessions n’a rien d’étonnant pour le lecteur suisse ; qu’on pense par exemple aux humanistes Paracelse ou Thomas Platter, ou plus proche à l’explorateur et orientaliste bâlois Jean Louis Bruckhardt ou à l’écrivain Charles-Albert Cingria.

Dans une œuvre riche au succès désormais mondial, qui débute par l’Usage du monde, passe par les Chroniques japonaises, Le poisson-scorpion et se poursuit avec le Journal d’Aran et d’autres lieux, c’est un infatigable pérégrin qui parcourt le monde et parvient, par une alchimie mystérieuse, à le rendre dans les mots. De l’ex-Yougoslavie au Japon en passant par la Grèce, la Turquie ou l’Iran, Bouvier flâne, fouine, vadrouille, laisse traîner ses yeux, ses oreilles, ses papilles, ses doigts ; il emmagasine, mâche, digère, et ce sont parmi les plus belles pages de la littérature nomade qu’il offre une fois rentré. […]

Lire la suite sur La Vie Protestante

Dans la même rubrique...

Le quartier de la Briche, une Babylone évangélique

En Seine-Saint-Denis, un immeuble dans le quartier de la Briche rassemble des dizaines d'Églises évangéliques. Reportage de Sonia Mussier.

Un contenu proposé par Campus protestant

Choisir ses enfants

Les progrès réalisés dans les domaines de la génétique et des techniques de reproduction accroissent notre pouvoir d’élimination des handicaps et des maladies. Faut-il se réjouir de cette puissance, ou au contraire la redouter ?

Un contenu proposé par Labor et Fides

Crise écologique : « Nous sommes à un moment moral »

André Dumas tente dans ce texte de 1974 de déceler ce que la crise écologique peut signifier pour les chrétiens.

Un contenu proposé par Forum protestant

Un parcours du burn-out à la paix

Dans l'émission VIP, rencontre avec Aude Tripet, auteure d'un premier roman appelé "Tu le sens le bonheur ?".

Un contenu proposé par Radio Réveil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

La Vie Protestante

La Vie Protestante était un journal de spiritualité édité par l’Église protestante de Genève. Fort de 70 ans d’expérience, le mensuel abordait les thèmes qui font débat et qui interrogent l’homme. Dans un monde en mutation profonde, La Vie Protestante traitait la question du sens et portait un regard éthique et humaniste sur les enjeux de notre société et sur les grandes valeurs spirituelles.

Suite à l’interruption de parution du journal en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram