Un devoir de vigilance

Un devoir de vigilance

Comme les prophètes veillent sur le peuple dans la Bible, des personnes et des instances exercent aujourd'hui une vigilance dans la société. Le pasteur Michel Bertrand souligne leur travail.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 29 février 2016

Auteur : Michel Bertrand

Dans la région du sud de la France où je vis, l’une des actualités du moment ce sont les amandiers en fleurs ! Cette paisible et belle évocation pourrait sembler bien futile au regard des douloureuses réalités du monde. Et pourtant, dans une situation de crise, qui n’est pas sans résonance avec la nôtre, l’amandier a été pour le prophète Jérémie la promesse du Dieu qui veille. Mais si Dieu veille, le prophète aussi est appelé à veiller. Veiller sur le peuple, exhorter à la fidélité, alerter sur les périls de violence, prévenir des dangers qui menacent, conseiller et interpeller le roi. C’est ce que firent les prophètes qui ont donné leur nom à des livres bibliques et aussi tous les autres qui, sans laisser d’écrits, ont également assuré, auprès des puissants de leur temps, un rôle de vigilance au quotidien.

C’est en pensant à eux que je veux souligner le travail décisif de personnes et d’instances qui exercent aujourd’hui, dans notre pays, une tâche de vigilance analogue. Le danger des fanatismes religieux, le risque terroriste, les mesures de l’état d’urgence, son inscription envisagée dans la Constitution mettent, plus que d’ordinaire, leurs travaux dans la lumière des médias. Ce furent, il y a quelques semaines, les prises de position de l’Observatoire de la laïcité qui ont suscité une réaction agacée et discutable du Premier ministre. Ces derniers jours, c’est le Conseil constitutionnel qui, en réponse à une question prioritaire de constitutionnalité déposée par la Ligue des droits de l’homme, a censuré une partie de la loi sur l’état d’urgence, celle concernant les saisies informatiques lors des perquisitions. Au même moment la Commission nationale consultative des droits de l’homme a émis deux avis particulièrement critiques et alarmants sur « le suivi de l’état d’urgence » et sur « le projet de loi constitutionnelle de protection de la nation ». […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Sylvie Staub : « Puissé-je tout accueillir comme un cadeau »

Condamnée par les médecins, l’infirmière est devenue méditante de la pleine conscience. Récit d’une guérison inattendue.

Un contenu proposé par Réformés

Le temps de la vacance

Après l’épreuve du Covid-19, les familles se rassemblent. L’heure est au repos après des mois d’incertitudes et d’angoisses.

Un contenu proposé par

Prévention du suicide : Victor Costa, réalise un film choc

Connu pour la websérie « Ma femme est pasteure », le réalisateur Victor Costa, revient sur son parcours et son engagement contre le suicide.

Un contenu proposé par Campus protestant

La culture du flux et le déni

Le manque de masques de protection en France au début de la pandémie reflète l’échec d’une culture du flux, qui a évincé la culture du stock. L’expérience invite à réinvestir l’espace, le temps, le corps, la vulnérabilité, au lieu de les dénier.

Un contenu proposé par Forum protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram