Un point d’ancrage contre la précarité

Un point d’ancrage contre la précarité

Depuis vingt ans, l’Ancre accueille les personnes démunies à Chavannes-près-Renens. Trois jours par semaine, le lieu offre présence, repas et ateliers pour rompre avec la solitude.

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 27 août 2015

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

Les fourchettes tournent au rythme du poignet et se ceinturent de pâtes. La salade verte se fatigue dans un bol en plastique. Et le soda se déverse dans les verres. Il est 12 h 30. Les Amis de l’Ancre se mettent à table, dans l’ancienne cure de Chavannes-près-Renens. L’aumônerie de rue de l’Ouest lausannois y offre un lieu d’accueil aux plus démunis trois jours par semaine. Un repas chaud, une salle de bain, des ateliers, un écrivain public et une chapelle sont aménagés dans la maison. Et ça fait vingt ans que ça dure. « Je viens rompre ici ma solitude quotidienne. Ce lieu transpire la générosité. Ça fait chaud au cœur de voir qu’il y a encore des gens désintéressés. » Elsa* a une quarantaine d’années. Elle vient depuis deux mois. Croyante, mais non pratiquante : « Ça ne me dérange pas de venir dans un lieu tenu par l’Église. Elle est une des dernière à penser aux nécessiteux. » A table, une vingtaine d’Amis de l’Ancre se régalent. Diela, la cuisinière, remplit les assiettes avec frénésie. Bénévole depuis neuf ans, elle est derrière les fourneaux depuis quatre ans. « Après le décès de mon fils, j’avais besoin de me sentir utile. Ça m’aide à avancer et à voir la vie autrement. » Elle fait trois heures de train depuis Leysin pour rejoindre sa seconde famille. « Nous recevons de la nourriture de la Centrale alimentaire de la région lausannoise, CARL, et de Table suisse. » Des provisions qui remplissent le réfrigérateur et le garage, pour l’aide alimentaire d’urgence. […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Un parcours du burn-out à la paix

Dans l'émission VIP, rencontre avec Aude Tripet, auteure d'un premier roman appelé "Tu le sens le bonheur ?".

Un contenu proposé par Radio Réveil

Les vacances sont-elles devenues sacrées ?

L’importance accordée aux vacances pose la question de leur sacralisation.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Les occasions fugitives où notre appartenance sociale se construit

Ce que révèlent, en creux, les limites posées par l’épidémie de Covid-19.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Ne pas se réfugier derrière son masque

Nous pouvons toujours nous libérer en demandant notre liberté à Celui qui nous la donne. Un certain Jésus devenu Christ.

Un contenu proposé par Réveil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram