Une non décision

Une non décision

Bénédiction des couples de même sexe : les églises protestantes d’Alsace & Lorraine décident qu’il est urgent de ne rien décider du tout ! Chapeau les artistes.

Un contenu proposé par Lab'Oratoire

Publié le 30 juin 2014

Auteur : Marc Pernot

Lire directement l’article sur Lab'Oratoire

Après ce qui fut pourtant un débat de qualité, me semble-t-il, les églises protestantes d’Alsace & Lorraine ont décidé hier d’en rester au statu quo de 2003 sur la question de la bénédiction ou non des mariages de personnes du même sexe. C’est à dire de ne rien décider, par manque de consensus.

J’en suis fort triste pour nos frères et sœurs homosexuels, encore une fois discriminés, de fait, puis que certains mariages selon la République sont jugés ne pas être dignes d’être appelé un mariage par les églises.
Avec toujours ces paroles mielleuses, disant aux homosexuels qu’on les respecte et qu’on les accueille, qu’on ne fait pas preuve de discrimination à leur égard oh là là non, certainement pas et Dieu nous en garde, mais néanmoins il n’est pas question de bénir leur projet de couple à eux, pas question de bénir leurs engagements à la fidélité et au soutien mutuel dans la santé comme dans la maladie… […]

Lire la suite sur Lab'Oratoire

Dans la même rubrique...

Retour sur la Convention citoyenne sur le climat

Claire Bernole dialogue avec Jean-Luc Mouton, directeur du journal Réforme, à propos des résultats de la Convention Citoyenne sur le Climat et de l'adaptation difficile de nos sociétés aux bouleversements environnementaux.

Un contenu proposé par Campus protestant

Etudiants : la fragilisation du lien

Antoine Rolland enseigne à l’Université Lyon 2. Il témoigne de la situation délicate dans laquelle les mesures sanitaires plongent les étudiants.

Un contenu proposé par Réveil

Un droit au blasphème : quelles limites ?

Erwan Cloarec remet ici les bonnes notions aux bons endroits et nous fait réfléchir à notre appel en tant que chrétien.

Un contenu proposé par Point-Théo

L’âgisme : un nouveau néologisme

L’utilisation abusive du suffixe «-isme» dans la création de néologismes nébuleux nuit gravement à la langue française.

Un contenu proposé par Réformés