Vers une Église catholique plus collégiale

Vers une Église catholique plus collégiale

Le pape François a partagé sa réflexion sur l’évangélisation. Il souhaite une Église plus fidèle aux intuitions du concile Vatican II.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 4 décembre 2013

Auteur : Laure Salamon

Le 26 novembre, le pape François a publié une lettre d’exhortation apostolique à l’attention de l’ensemble de l’Église catholique. Ces deux cent quarante pages présentent une synthèse de la réflexion du pape sur l’évangélisation d’où le nom de « Evangelii gaudium », « la joie de l’Évangile ».

Au fil des trois cents paragraphes, le pape revient également sur sa place dans l’Église. Il ne souhaite pas se mettre au-dessus des autres évêques. Le théologien jésuite Henri Madelin rappelle qu’il a l’habitude de parler de son ministère comme celui de l’évêque de Rome. Dans le paragraphe 16, le pape François explique : « Je ne crois pas non plus qu’on doive attendre du magistère papal une parole définitive ou complète sur toutes les questions qui concernent l’Église et le monde. Il n’est pas opportun que le pape remplace les épiscopats locaux dans le discernement de toutes les problématiques qui se présentent sur leur territoire. En ce sens, je sens la nécessité de progresser dans une “décentralisation” salutaire. »

En refusant de présenter des stratégies toutes faites ou des paroles qui limitent la pensée ou l’action, le pape François donne un autre cap à sa fonction. Pour Agnès von Kirchbach, pasteure de l’Église protestante unie de France et membre du groupe des Dombes, lieu de recherche et de prières entre théologiens catholiques et protestants, « ce changement fait contraste avec certaines prises de parole d’autres papes, souvent difficiles à comprendre. Il ne s’agit pas de se positionner comme étant au-dessus du peuple de l’Église. Là, le pape François atteste qu’il s’est mis à l’écoute de tous. » […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Vieillir : le témoignage de deux pasteurs octogénaires

Vieillir : le témoignage de deux pasteurs octogénaires

Deux pasteurs retraités, un homme et une femme, expriment ce que leur inspire le fait de vieillir. Comment l’accueillent-ils, eux qui ont accompagné toute leur vie des personnes âgées ?

Un contenu proposé par
« La maladie m’a appris à prendre le temps de vivre »

« La maladie m’a appris à prendre le temps de vivre »

En 2017, Christophe, un homme pressé est stoppé net par le diagnostic de son cancer. Un article extrait du dossier "Vivre à toute vitesse, une fatalité ?"

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Entreprise : une gauche aux abonnés absents ?

Alors que près de la moitié des salariés trouvent que leur travail a un effet négatif sur leur vie, que fait la gauche ? État des lieux et éléments de réponses avec Thomas Coutrot, économiste.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire