Des livres et vous : « À l’ombre du diable »

Claudine Bugat reçoit Andrea H. Japp pour « À l'ombre du diable ». Un thriller médiéval dont le pire des fléaux n’est pas la peste.

Un contenu proposé par Service radio - FPF

Publié le 27 janvier 2017

1348. La peste fait rage dans Paris et l’épidémie a changé la face du royaume. Aurait-elle aussi changé Gabrielle ? Déterminée à être maîtresse de son propre destin, plus rien n’arrête cette femme bafouée par son mari, joueur acharné qui dépensait leurs quelques sous dans les pires tripots et les plus sombres bordels. Elle quitte la capitale avec sa fidèle Adeline, emportant avec elle une peinture mystérieuse que les puissants veulent posséder coûte que coûte.

Dans une France en panique, tout est possible. Peut-elle s’installer dûment dans cet hôtel étrange ? Quel rôle la place de Grève et le « parloir aux bourgeois » jouent-ils dans son destin ? Qui sont le dominicain louche, la noble fourbe et le nain coutelier qui s’inscrivent dans son sillage ?

Duperies, menaces, maladies, secrets… rien n’est épargné à la Dame d’Aurillay. La malédiction de Gabrielle se prolonge, plus dangereuse que jamais.

Dans la même rubrique...

Haut et fort… mais peut mieux faire

Dans le centre culturel d'un quartier populaire, Anas tente d'enseigner le rap à un groupe d'adolescents.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« Ibrahim », portrait délicat d’un ado effacé et timoré

Le film décrit avec pudeur et sensibilité la relation père-fils, les difficultés à se comprendre, à communiquer, à exprimer ses sentiments.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Dinard Opening, rencontres musicales franco-britanniques

Entretien avec Brigitte Déchin, directrice artistique du festival Dinard Opening, qui aura lieu du 7 au 15 août 2021.

Un contenu proposé par Radio Parole de Vie

Un christianisme de liberté

Dans son dernier ouvrage, le théologien Michel Barlow, interrogé par Antoine Nouis, rappelle le caractère invincible du souffle de liberté qui traverse les évangiles.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR