Des livres et vous : « Les derniers jours des rois »

Claudine Bugat reçoit Patrice Gueniffey pour « Les derniers jours des rois ».

Un contenu proposé par Service radio - FPF

Publié le 31 décembre 2015

Comment et pourquoi sont morts les grands souverains qui ont fait notre histoire ? La mort des monarques fascine car elle croise la petite histoire et la grande, convoque son lot de mystères, de crimes, de souffrances et d’exils.

Si chacune est particulière et souvent exceptionnelle, ne serait-ce que par la nature des personnages travaillés – l’ensemble offre un regard inédit sur notre histoire de Charlemagne à Napoléon III. Pour les raconter, Perrin et Le Figaro Histoire se sont associés et ont demandé aux meilleurs historiens actuels de raconter, dans des textes substantiels mais incisifs, les derniers jours des rois (et empereurs) sur la vie et le règne desquels ils ont écrit des ouvrages qui font autorité.

Au final, dix neuf chapitres qui se lisent d’une traite, ou se dégustent séparément, précédés d’une superbe préface de Patrice Gueniffey, qui a assumé la direction de cet ouvrage sans précédent, et le met en perspective.

Dans la même rubrique...

Philippe Duplessis-Mornay, éminence grise du futur Henri IV

Rescapé de la Saint-Barthélemy, ce gentilhomme réformé fut l’un des conseillers les plus influents de Henri de Navarre, le futur Henri IV.

Un contenu proposé par Réforme

Onoda, 10000 nuits dans la jungle

L’histoire vraie de Hiro Onoda, lieutenant de l’armée japonaise envoyé dans une île des Philippines en 1944 pour y contrer le débarquement des Américains. Refusant la fin de la guerre, il reste, d’abord avec quelques hommes, puis seul dans la jungle, jusqu’en 1974.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Que dit la Bible sur le culte ?

Christelle Poujol, responsable de la librairie protestante 7ici, met à l'honneur le livre de Jérôme Ternynck "Ce que dit la Bible sur... le culte".

Un contenu proposé par Campus protestant

« Mass » de Bernstein, retrouver l’essentiel

En composant Mass, qui reprend l’ossature d’une messe ordinaire dans laquelle s’ajoutent des parties plus modernes de méditations et de commentaires, le compositeur exprime ses doutes les plus profonds.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les dossiers thématiques de Regards protestants