évangile du dimanche

La prédication de Jésus et l’appel des disciples

Après que Jean eut été livré, les premiers mots de notre texte nous rappellent que l’évangile se passe dans notre monde, le vrai monde dans lequel les hommes libres dérangent lorsqu’ils remettent en question l’ordre établi.

Un contenu proposé par Campus protestant

Auteur : Antoine Nouis

Publié le 24 janvier 2021

24 janvier 2021 : Marc 1.14-20 – Les premiers disciples chez Marc

La prédication de Jésus et l’appel des disciples

Introduction

Après que Jean eut été livré, les premiers mots de notre texte nous rappellent que l’évangile se passe dans notre monde, le vrai monde dans lequel les hommes libres dérangent lorsqu’ils remettent en question l’ordre établi.

Hérode pensait s’être débarrassé de Jean en le faisant emprisonner, c’est oublier que s’il est facile de faire taire un homme, il est plus difficile de faire taire une aspiration à la liberté. Après Jean un autre va se lever pour porter la parole du changement radical.

Points d’exégèse

Attention sur deux points.

Le temps est accompli : le kairos

En Grec, il y a deux mots pour dire le temps. Le chronos désigne le temps mesurable, c’est le temps des montres et des calendriers, des chronomètres et de la chronologie. Et puis il y a le kairos qui est le temps où il se passe quelque chose, le temps où survient l’événement qui donne le sens. Si le chronos est quantitatif, le kairos est qualitatif.

Lorsque Jésus proclame que le temps est accompli, il évoque l’apparition d’un nouveau temps dans l’histoire des humains, c’est maintenant le temps de Dieu.

Dans la succession des jours et des semaines, des hommes vont entendre l’irruption de ce nouveau temps dans leur histoire, ce sont les pécheurs qui vont répondre à l’appel du Christ.

Jean le prophète

On savait de Jean que c’était un ascète. L’évangile l’a décrit comme un homme qui était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins, et qui se nourrissait de criquets et de miel sauvage (v.6). On apprend maintenant qu’il a été arrêté et nous apprendrons plus tard que c’est parce qu’il dénonçait le mauvais comportement du roi.

La vie ascétique et la parole tranchante inscrivent Jean dans la lignée des prophètes. Dieu se révèle dans le monde à travers la tension entre le prêtre et le prophète. Le prêtre qui dit Dieu dans le quotidien, dans la succession des jours et des semaines, dans le temps  des horloges et des chronomètres lorsque le prophète proclame le kairos de la justice de Dieu.

Pistes d’actualisation

Prédication de Jésus et de Jean

Jean et Jésus prêchaient tous les temps le changement radical, mais l’inflexion est un peu différente, Jean prêchait en vue du pardon des péchés alors que Jésus prêchait parce que le temps est accompli.

Pour actualiser leur parole, nous dirons que la prédication de Jean dit : « Le monde va mal et notre vie est courte. Sommes-nous prêts à rencontrer Dieu ? Changez de comportement pour être en règle avec votre créateur. » Alors que la prédication de Jésus dit : « Dieu est venu habiter notre monde pour le sauver. Notre monde est malade et notre vie est précaire, mais ils sont aimés de Dieu. Changez de comportement pour accueillir la bonne nouvelle d’un Dieu qui nous a rejoints. »

Dans la bouche de Jésus, l’appel au changement de comportement n’est pas une condition du pardon, mais une conséquence de la grâce.

La décision des pécheurs

Des hommes qui ont entendu l’appel de Jésus sont les pêcheurs qui ont tout quitté pour le suivre.

Pourquoi un homme est-il prêt à changer de vie pour répondre à un appel ? Cela procède du cheminement de l’esprit dans une personne. La seule chose que nous pouvons dire est qu’après son baptême, Jésus était tellement plein de la présence de Dieu qu’il rayonnait d’une force intérieure qui a conduit des hommes à vouloir le suivre pour partager son espérance.

Ces hommes n’étaient ni des enfants ni des inconscients. S’ils ont tout quitté, c’est qu’ils ont compris que Jésus était porteur d’une grande nouvelle qui leur disait la vérité de leur vie. La suite de l’évangile montrera que ces hommes, à ce moment-là, étaient loin de tout comprendre. Ils avaient néanmoins la conviction qu’ils commençaient une aventure qui méritait de tout laisser pour y entrer.

Le métier de pêcheur

« Venez à ma suite, et je vous ferai devenir pêcheurs d’humains. » La première tâche du disciple est de marcher à la suite du Christ qui n’a pas dit : « Croyez en moi ! », mais : « Suivez-moi ! ». La vie de foi est d’abord une marche. Où en sommes-nous aujourd’hui, dans notre marche sur les chemins de l’Évangile ?

Ensuite le travail de pêcheur est fait de patience. Il faut lancer le filet, encore et encore, après l’avoir raccommodé maille après maille, nœud après nœud. La patience et la persévérance font la qualité d’un bon disciple du Christ.

Suivre le Christ, c’est marcher et persévérer.

Une illustration : Le goût de la liberté

Pourquoi les pécheurs ont répondu si rapidement à l’appel de Jésus ? Un père du désert disait : « Lorsqu’ un esclave voit un homme libre, il veut être libre. Lorsqu’un pauvre voit un riche, il veut être riche. Lorsqu’un soldat a vu un général, il veut être général… Lorsqu’un pécheur voit un homme lutter pour vivre de la grâce, il veut en faire autant. » Au bord du lac, des pêcheurs ont été appelés par un homme libre, ils ont entendu dans cet appel une bonne nouvelle pour leur vie. Puissent-ils nous donner le goût de cette liberté !

Pour aller plus loin :
Les pasteurs Antoine Nouis et Florence Taubmann commentent le texte biblique de Marc 1, 14-20 https://campusprotestant.com/video/dimanche-21-janvier-quatre-premiers-disciples/

Production : Fondation Bersier
Intervenant : Antoine Nouis

Vous pourriez aimer aussi

Les disciples de Jean changent de maître

La foi des premiers disciples ouvre à une autre connaissance à propos de Jésus. Explications du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Campus protestant

Le baptême de Jésus : Tu es mon fils bien-aimé

Le jour de notre baptême, le Seigneur a déclaré : Tu es mon enfant bien-aimé. Comment aujourd'hui je vis cette filiation ?

Un contenu proposé par Campus protestant

En quoi les mages apportent une dimension universelle au récit de la Nativité ?

L’évangile de Matthieu a ceci de particulier qu’il dit ne dit rien des conditions de la naissance de Jésus.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Campus protestant

Plateforme de réflexion et de diffusion en vidéo de la pensée et des convictions du protestantisme, Campus protestant produit et met en ligne des vidéos de conférences, de colloques, d’enseignements, de cours et de présentations de livres.

Derniers contenus du partenaire