La Systématique de Paul Tillich

André Gounelle revient sur l’œuvre majeure de l'un des penseurs du XXe siècle.

Un contenu proposé par Meromedia

Auteur : André Gounelle

Publié le 22 février 2013

L’œuvre majeure de Paul Tillich s’intitule Théologie systématique, la parution s’étale sur une vingtaine d’année et ce n’est que cette année que l’on a pu en terminer la traduction (2011). Je suis le traducteur de la plupart des volumes. C’est difficile car c’est un allemand, qui s’exprime en Anglais et c’est une pensée fine. Le mot système vient du grec et signifie mettre plusieurs chose ensemble : par exemple, mettre ensemble un clavier, une souris, un écran et une box, c’est faire un système. L’idée de Tillich c’est de relier les différents domaines de la philosophie, une compréhension de l’être humain, de l’histoire, la théologie. Chacun des volumes contient un titre double, par exemple « l’histoire et le royaume de Dieu ».
Il n’y a pas la volonté de tout englober, car le système dans la pensée de Tillich ne doit pas être fermé, mais plutôt mettre en relation, en corrélation : corrélation des situations humaines avec la parole de Dieu, corrélation du message de la Bible avec la pensée humaine, corrélation du Royaume de Dieu avec une histoire, corrélation entre les questions que l’être humain porte en lui et la révélation.

Pour Tillich, c’est l’être humain lui-même qui est question, en effet l’être humain n’a pas tout l’être et est toujours en manque, en recherche. D’autre part, les réponses de la Bible ne saturent pas la question, mais la relancent la déplacent. Par exemple, l’être humain est habité par la crainte de la mort, la réponse de la révélation est l’annonce de la vie éternelle, qui pose une question redoutable celle du jugement, comment dans l’au-delà vais-je être jugé ? La réponse de la Réforme est le salut, qui nous est donné gratuitement, qui veut dire que Dieu nous accepte bien qu’inacceptable. Mais alors resurgit l’angoisse de l’absurde, quel est le sens de ma vie…

Cette idée de la réponse et de la question, c’est un va et vient continuel, tout un cheminement, c’est une théologie en marche.

Dans la même rubrique...

Préparez le chemin du Seigneur

Pour ce deuxième dimanche de l'Avent, Marc annonce un évangile, une bonne nouvelle qui est celle de Jésus-Christ, Fils de Dieu. Explications et notes du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Campus protestant

Le Sycomore, ou penser pour mieux traduire

L'objectif de la revue Le Sycomore, éditée depuis 1996 : nourrir la pensée des traducteurs et leur offrir des matériaux pour construire une bonne traduction.

Un contenu proposé par Point-Théo

Une Bible pour les collégiens

Youth Bible - version française est le fruit d’un partenariat entre la Société biblique française et l’association Jeunesse pour Christ France. Les jeunes ont également participé à l’élaboration de cet ouvrage.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Jean n’est pas la lumière

Le troisième dimanche de l’avent présente le personnage du Baptiseur à travers le quatrième évangile. Le théologien Antoine Nouis analyse Jean 1, 6-8 et 19-28.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Meromedia

Meromedia a assuré entre 1986 et 2016 la production de films, vidéos et applications interactives : des vidéos de catéchèse, des dessins animés sur la Bible, des portraits, des vidéos sur l’histoire du protestantisme… Un grand nombre de ces vidéos est disponible sur sa chaîne YouTube.

Les principaux contenus de Meromedia sont visibles depuis septembre 2017 sur la plateforme vidéo Campus protestant.

Derniers contenus du partenaire