Le miracle de l’huile (2 Rois 4, 1-7)

Dans la série « Les protestants lisent la Bible », Corinne Lanoir analyse le texte biblique 2 Rois 4, 1-7.

Un contenu proposé par Meromedia

Publié le 2 août 2013

Le miracle de l’huile (2 Rois 4, 1-7)

1 La femme d’un des fils de prophètes implora Elisée :
« Ton serviteur, mon mari, est mort,
et tu sais que ton serviteur craignait le Seigneur.
Or, le créancier est venu dans l’intention de prendre mes deux fils comme esclaves. »

2 Elisée lui dit : « Que puis-je faire pour toi ?
Dis-moi, que possèdes-tu chez toi ? »
Elle répondit : « Ta servante n’a rien du tout chez elle,
si ce n’est un peu d’huile pour me parfumer. »

3 Il dit : « Va emprunter des vases chez tous tes voisins,
des vases vides, le plus que tu pourras,

4 puis rentre, ferme la porte sur toi et sur tes fils
et verse dans ces vases ; chaque vase une fois rempli,
tu le mettras de côté. »

5 Elle le quitta, ferma la porte sur elle et sur ses fils.
Ceux-ci lui présentaient les vases, et elle versait.

6 Quand les vases furent remplis, elle dit à son fils :
« Présente-moi encore un vase ! »
Il lui répondit : « Il n’y en a plus. »
Alors l’huile cessa de couler.

7 Elle vint en informer l’homme de Dieu qui dit :
« Va, vends l’huile et paie ta dette, ensuite tu vivras,
toi ainsi que tes fils, avec ce qui restera. »

L’analyse de Corinne Lanoir

Corinne Lanoir : « Alors nous voici donc dans le cycle d’Elisée. Un prophète qui est disciple d’Elie. Et ce cycle d’Elisée se situe dans le livre des Rois, chapitres 2 à 13. On est ici au début, chapitre 4, avec un petit récit de miracle. C’est une récit très ramassé, 7 versets, mais qui correspond à ce qu’on a d’habitude dans un récit miracle avec une structure qu’on retrouve ici. C’est-à-dire qu’on a d’abord l’exposition de la situation, qu’on a surtout ici au verset 1. On a ensuite une rencontre, avec le prophète, aux versets 2 et 3. Avec une injonction, un ordre qui va être donné. La réalisation du miracle, versets 5 et 6. Et puis en 7, une sorte de sanction, reconnaissance, appréciation de ce qui s’est passé. […]

Cette vidéo fait partie de la série : Des protestants lisent la Bible
Corinne Lanoir est Professeur d’Ancien Testament et responsable de l’enseignement de l’hébreu à l’Institut Protestant de Théologie à Paris.
Séquence tournée à l’Institut Protestant de Théologie (Paris) devant une œuvre de Catherine Axelrad, “Oraison”
Réalisation : Spirit of Event – Guy Rainotte
Production : Meromedia – Isabelle Fiévet-Rossignol

Dans la même rubrique...

La valeur relative des institutions ecclésiastiques

La valeur relative des institutions ecclésiastiques

Ce qui a de la valeur, me semble-t-il, n’est pas que nous appartenions à une certaine institution ecclésiastique, à une Église particulière qui serait garante de la vérité.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Criez la vie !

La parole d'Eric Galia, pasteur de l’Église protestante unie du Bassin Alésien.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr
Les chrétiens doivent-ils être écologistes ?

Les chrétiens doivent-ils être écologistes ?

Quel rapport doivent-ils avoir avec la nature, considérée comme l'oeuvre du Créateur ? L'avis d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Meromedia

Meromedia a assuré entre 1986 et 2016 la production de films, vidéos et applications interactives : des vidéos de catéchèse, des dessins animés sur la Bible, des portraits, des vidéos sur l’histoire du protestantisme… Un grand nombre de ces vidéos est disponible sur sa chaîne YouTube.

Les principaux contenus de Meromedia sont visibles depuis septembre 2017 sur la plateforme vidéo Campus protestant.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants