Les filles de Celofehad (Nombres 27, 1-11)

Dans la série « Les protestants lisent la Bible », Corinne Lanoir analyse le texte biblique Nombres 27, 1-11.

Un contenu proposé par Meromedia

Publié le 3 décembre 2013

Les filles de Celofehad (Nombres 27, 1-11)

1 Alors de présentèrent les filles de Celofehad, fils de Héfèr,
fils de Galaad, fils de Makir, fils de Manassé ; elles étaient
d’un des clans de Manassé, fils de Joseph. Elles s’appelaient
Mahla, Noa, Hogla, Milka et Tirça.

2 Elles se présentèrent devant Moïse, devant le prêtre Eléazar,
devant les responsables et toute la communauté, à l’entrée
de la tente de la rencontre.

3 « Notre père est mort dans le désert, dirent-elles ; il ne faisait
pas partie de la bande, il n’était pas de ceux qui se liguèrent
contre le Seigneur dans la bande de Coré ; c’est uniquement
pour son péché qu’il est mort. Or il n’avait pas de fils.

4 Faut-il que le nom de notre père disparaisse de son clan,
du fait qu’il n’a pas eu de fils ? Donne-nous donc à nous-mêmes
une propriété comme aux frères de notre père. »

5 Moïse porta leur cause devant le Seigneur.

6 Et le Seigneur dit à Moïse :

7 « Les filles de Celofehad ont raison ; tu leur donneras une
propriété en héritage comme aux frères de leur père
et tu leur transmettras l’héritage de leur père.

8 Et tu diras aux fils d’Israël : “Lorsqu’un homme mourra sans
laisser de fils, vous transmettrez sont héritage à sa fille.

9 S’il n’a pas de fille, vous donnerez son héritage à ses frères.

10 S’il n’a pas de frères, vous le donnerez aux frères de son père.

11 Et si son père n’avait pas de frères, vous le donnerez au plus
proche parent qu’il aura dans son clan : c’est celui-l qui en aura
la possession.” Ce sera pour les fils d’Israël une règle de droit,
conforme aux ordres que le Seigneur a donnés à Moïse. »

Analyse de Corinne Lanoir

Corinne Lanoir : « Alors nous voici dans le livre des Nombres qui est un livre qu’on ne lit pas forcément beaucoup et qui est un peu difficile à organiser. Mais ce qu’on peut voir de façon très claire en tout cas dans le livre des Nombres, c’est qu’on a un premier recensement du peuple, […]

Cette vidéo fait partie de la série : Des protestants lisent la Bible
Corinne Lanoir est Professeur d’Ancien Testament et responsable de l’enseignement de l’hébreu à l’Institut Protestant de Théologie à Paris.
Séquence tournée à l’Institut Protestant de Théologie (Paris) devant une œuvre de Catherine Axelrad, “Oraison”
Réalisation : Spirit of Event – Guy Rainotte
Production : Meromedia – Isabelle Fiévet-Rossignol

Dans la même rubrique...

Un plaidoyer peu protestant

Un plaidoyer peu protestant

« Il n’y a pas de juste, pas même un seul ». La théologie protestante de la grâce imméritée s’est beaucoup inspirée de cette vérité biblique, qui est irréfutable.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Même âgé, l’arbre fructifie encore

Même âgé, l’arbre fructifie encore

Coup de projecteur sur l’Ecclésiaste et les Psaumes, qui invitent à la réflexion sur le vieillissement.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager
Jésus est-il allé en Inde ?

Jésus est-il allé en Inde ?

A-t-il rencontré un prophète là-bas ? Et lequel ? La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Meromedia

Meromedia a assuré entre 1986 et 2016 la production de films, vidéos et applications interactives : des vidéos de catéchèse, des dessins animés sur la Bible, des portraits, des vidéos sur l’histoire du protestantisme… Un grand nombre de ces vidéos est disponible sur sa chaîne YouTube.

Les principaux contenus de Meromedia sont visibles depuis septembre 2017 sur la plateforme vidéo Campus protestant.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !