Zachée, le salut d’un riche (Luc 9, 1-10)

Dans la série « Les protestants lisent la Bible », Daniel Marguerat analyse le texte biblique Luc 9, 1-10

Un contenu proposé par Meromedia

Publié le 8 mars 2013

Luc 9, 1-10 : Zachée, le salut d’un riche

1 Entré dans Jéricho, Jésus traversait la ville.

2 Survint un homme appelé Zachée ; c’était un chef
des collecteurs d’impôts et il était riche.

3 Il cherchait à voir qui était Jésus, et il ne pouvait
y parvenir à cause de la foule, parce qu’il était
de petite taille.

4 Il courut en avant et monta sur un sycomore
afin de voir Jésus qui allait passer par là.

5 Quand Jésus arriva à cet endroit, levant les yeux,
il lui dit : « Zachée, descends vite : il me faut
aujourd’hui demeurer dans ta maison. »

6 Vite Zachée descendit et l’accueillit tout joyeux.

7 Voyant cela, tous murmuraient ; il disaient :
« C’est chez un pêcheur qu’il est allé loger. »

8 Mais Zachée, s’avançant, dit au Seigneur :
« Eh bien ! Seigneur, je fais don aux pauvres
de la moitié de mes biens et, si j’ai fait tort à quelqu’un,
je lui rends le quadruple. »

9 Alors Jésus dit à son propos :
« Aujourd’hui, le salut est venu pour cette maison,
car lui aussi est un fils d’Abraham.

10 En effet, le Fils de l’homme est venu chercher
et sauver ce qui était perdu. »

L’analyse de Daniel Marguerat

Daniel Marguerat : « Pourquoi est-ce que les premiers chrétiens ont rapporté l’histoire entre Jésus et Zachée ? Parce que Jésus, en trois ans d’activité publique, a rencontré une foule de gens et des personnes dont parfois on connaît le nom : Nicodème, Joseph d’Arimathie, Marie de Magdala. Mais là, non seulement on connaît le nom, mais en plus, l’histoire de la rencontre est racontée. Il y a en fait une raison très précise, c’est que c’est une rencontre qui est typique des gestes et attitudes provocatrices de Jésus.

Jésus était un provocateur, non pas par plaisir, non pas parce qu’il était marginal socialement, mais c’est parce que jésus était animé par une image de Dieu bien différente de celle que ses contemporains avaient et que son image de Dieu. C’est l’image d’un Dieu d’accueil, qui ouvre, qui promeut, qui accorde sa bénédiction, et non pas l’image d’un Dieu qui sanctionne et qui interdit. […]

Cette vidéo fait partie de la série : Des protestants lisent la Bible
Séquence tournée dans le scriptorium de l’abbaye bénédictine de Maredsous (Belgique)
Réalisation : Spirit of Event – Guy Rainotte
Production : Meromedia – Isabelle Fiévet-Rossignol

Dans la même rubrique...

Que faire avec une bible trop abîmée ?

Une bible trop abîmée ou usagée peut constituer un bon souvenir que l’on souhaite garder, rejoindre les archives familiales ou être tout simplement recyclée pour son papier. L’objet vieillit et meurt, pas son message.

Un contenu proposé par

La nouveauté est souvent compliquée

La nouveauté, c'est accepter de sortir de sa zone de confort pour devenir celui ou celle qu'on a toujours eu besoin d'être. Petite leçon de théologie avec la pasteure Nadia Bolz-Weber.

Un contenu proposé par Campus protestant

Le siège de Jérusalem en 70

Le pasteur Jean-Marie Littot nous fait découvrir l'histoire de l'Eglise, aujourd'hui le siège de Jérusalem.

Un contenu proposé par Radio Oméga
Du mandat d’Abraham au grand envoi

Du mandat d’Abraham au grand envoi

Les quatre premiers versets du chapitre 12 de la Genèse rapportent la promesse que Dieu fait à Abraham.

Un contenu proposé par Point-Théo

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Meromedia

Meromedia a assuré entre 1986 et 2016 la production de films, vidéos et applications interactives : des vidéos de catéchèse, des dessins animés sur la Bible, des portraits, des vidéos sur l’histoire du protestantisme… Un grand nombre de ces vidéos est disponible sur sa chaîne YouTube.

Les principaux contenus de Meromedia sont visibles depuis septembre 2017 sur la plateforme vidéo Campus protestant.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram Les dossiers thématiques de Regards protestants