Léah Vincent, du gospel au Roi Lion

Une grande voix du gospel, qui a longtemps interprété l’épouse du Roi Lion à Mogador, vient de sortir son premier album solo.

Un contenu proposé par Ze Mag

Auteur : Patrick Vauclair

Publié le 12 mars 2015

Originaire de Guadeloupe, Léah Vincent commence à chanter le gospel dans les églises à l’âge de 3 ans. A 16 ans, elle entre en l’Opéra Bastille pour y étudier pendant un an le chant, plus spécifiquement le gospel, la danse et la comédie. Études qui se poursuivront à la Convention Gospel à Detroit aux USA. Après avoir débuté sur scène à l’Opéra Bastille en tant qu’interprète, danseuse, comédienne et co-compositrice en 1994-1995, Léah Vincent explore la voie qui lui tient à coeur : le gospel. Elle participera à de nombreuses manifestations dont « Gospel au coeur », « L’Académie du Gospel », « Gospel Voices », « New Gospel family », « Les 100 voix de Gospel » et enregistrera plusieurs albums, dont Gospel Act I. Leah Vincent poursuit également une carrière hors du milieu Gospel, en faisant les choeurs de Notre dame de paris en anglais et en travaillant avec Céline Dion, Dee Dee Bridgewater, le groupe Arsenik. A 26 ans, Muriel Hermine, metteur en scène la remarque et lui offre un des rôles principaux dans la comédie musicale Freedom Opera Gospel. En 2007, elle crée en français le personnage de Nala dans le musical Le Roi lion au théâtre Mogador, rôle qu’elle interprétera pendant trois ans. A la fin de l’année 2011, elle sort son premier album solo « L’écho de ton amour », un album de chants de louange, d’adoration et d’évangélisation sur des musiques soul, gospel ou RnB. […]

Commentaires

Dans la même rubrique...

Un Festival de télévision pas comme les autres

Du 14 au 17 juin 2017, Paris accueillera le 19è Festival de télévision européen de programmes religieux. Un événement qui se déroule tous les trois ans dans une grande ville européenne.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

#Cannes2017 – The Square : carrément bien !

N’allez pas croire que le cinéma scandinave est forcément froid et austère… Les premiers éclats de rires de la compétition de ce 70ème Festival de Cannes viennent d’un film suédois, The Square.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

L’Opéra

On dit que c’est un documentaire sur les coulisses de l’ Opéra de Paris, mais c’est un peu court. C’est plus que ça ! Microcosme culturel, il nous en montre les rouages politiques, économiques, sociaux et humains.

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ze Mag

« Sans langue de bois et dans la bonne humeur », Ze Mag reçoit des croyants d’arrière-plan très différents – et aborde franchement leur parcours et leurs convictions.

Derniers contenus du partenaire