Les Articles organiques de 1802, en Alsace, par Marc Lienhard

Après les troubles de la Révolution française, qui ont bien sûr touché l'Alsace et Strasbourg, vient Bonaparte.

Un contenu proposé par Meromedia

Publié le 11 décembre 2012

Au XIXe siècle, après les troubles et les divers épisodes de la Révolution française, qui ont bien sur touché l’Alsace et Strasbourg, ce dont il faudrait parler plus longuement, vient Bonaparte. Il ne s’appelle pas encore Napoléon quand il donne aux catholiques le Concordat. L’année d’après sont venus ce qu’on appelle, les articles organiques.

Les articles organiques qui pour la première fois vont créer une église luthérienne d’Alsace. une église de la Confession d’Augsbourg d’Alsace et de Moselle et puis une église réformée. […]

 

Dans la même rubrique...

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "Séduis-moi si tu peux", une interview de Dominique Blanc et la conférence de presse de Thierry Frémaux pour le festival de Cannes.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante
L'été dans les musées protestants

L’été dans les musées protestants

Durant la période estivale, les musées protestants continuent d’accueillir les curieux et enrichissent leur programmation.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Paroles protestantes

Paroles protestantes

Une présentation riche et synthétique de la foi protestante et de la réflexions qu'elle ouvre sur les questions contemporaines.

Un contenu proposé par Éditions Olivétan

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Meromedia

Meromedia a assuré entre 1986 et 2016 la production de films, vidéos et applications interactives : des vidéos de catéchèse, des dessins animés sur la Bible, des portraits, des vidéos sur l’histoire du protestantisme… Un grand nombre de ces vidéos est disponible sur sa chaîne YouTube.

Les principaux contenus de Meromedia sont visibles depuis septembre 2017 sur la plateforme vidéo Campus protestant.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants