Les Églises protestantes de Strasbourg sous Louis XIV, par Jean Arbogast

C'est la fin de la guerre de Trente Ans, une guerre catastrophique pour l'Alsace, au niveau des biens, au niveau des personnes. Il y a eu énormément de morts. On arrive à un accord de tolérance, on respecte la religion du prince, tel prince telle religion.

Un contenu proposé par Meromedia

Publié le 12 décembre 2012

C’est la fin de la guerre de Trente Ans, une guerre catastrophique pour l’Alsace, au niveau des biens, au niveau des personnes. Il y a eu énormément de morts.

On arrive à un accord, de tolérance, on respecte la religion du prince, tel prince telle religion ! Donc la religion est acceptée. Et quand l’Alsace passe au royaume de France, ce qui est la conséquence de la guerre de Trente Ans, et bien Louis XIV accepte ce traité de Westphalie qui garantit la religion des protestants sur ces territoires qu’il vient d’annexer.

Strasbourg va rester ville libre pendant un moment donné, mais bien sûr Louis XIV ne supporte pas longtemps qu’il y ait dans son royaume une ville libre et il va demander à Louvois d’attaquer cette ville, ce qu’il fera. La cathédrale sera redonnée aux catholiques. […]

Dans la même rubrique...

Les « malgré-nous » de la Grande Guerre

Jean-François Zorn rappelle le sacrifice de la « force noire » venue des colonies. Et le rôle de la mission protestante, à l'occasion du centenaire de la fin de la Grande Guerre.

Un contenu proposé par Campus protestant
Le livre de Job

Le livre de Job

Un commentaire grand public du fameux livre de Job par le bibliste Thomas Krüger, qui en montre tous les enjeux et toutes les subtilités.

Un contenu proposé par Labor et Fides

La série « Dieu m’a demandé en ami » déstabilise les critiques

La nouvelle série diffusée aux États-Unis par la chaîne CBS depuis le 30 septembre ne fait pas l'unanimité. Analyse.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Meromedia

Meromedia a assuré entre 1986 et 2016 la production de films, vidéos et applications interactives : des vidéos de catéchèse, des dessins animés sur la Bible, des portraits, des vidéos sur l’histoire du protestantisme… Un grand nombre de ces vidéos est disponible sur sa chaîne YouTube.

Les principaux contenus de Meromedia sont visibles depuis septembre 2017 sur la plateforme vidéo Campus protestant.

Derniers contenus du partenaire