« L’espoir en berne »

L'édito vidéo du 17 juillet d'Antoine Nouis, directeur du journal Réforme, sur l'actualité de la semaine.

Un contenu proposé par Réforme

Auteur : Antoine Nouis

Publié le 17 juillet 2014

Le 3 juin dernier, à propos de la prière pour la paix des présidents israélien et palestinien, j’écrivais : « Nous devons toujours renoncer à nos illusions mais jamais à l’espérance. » Six semaines plus tard, l’espérance est en berne. La tragédie est totale en ce qu’on perd tout espoir d’entrevoir une issue au conflit. La guerre est un attentat contre la paix car elle est une machine à produire de la haine.

Nous en faisons l’expérience à Réforme, chaque fois qu’on parle d’Israël, les réactions sont passionnées entre ceux qui estiment qu’Israël est le pays le plus vertueux du Proche-Orient et ceux qui pensent que les Palestiniens sont le peuple dont l’oppression est la plus scandaleuse. Le problème de la passion est qu’elle ne favorise pas la paix en éloignant le compromis. Il est insupportable qu’une manifestation en faveur des Palestiniens se transforme en attaque contre des synagogues, il est insupportable de considérer que les morts palestiniens sont moins dramatiques que les morts israéliens. Imaginons la réaction de l’Occident si la proportion était inversée et qu’il y avait deux cents morts en Israël et quelques blessés à Gaza ! […]

Dans la même rubrique...

L’Allemagne dans le monde

Le nouveau gouvernement devra s’interroger sur le rôle international du pays.

Un contenu proposé par L’esprit européen

Conférence sur le climat : l’avenir des forêts du bassin du Congo en question

À trois semaines de la COP 26 de Glasgow, le mercredi 6 octobre a eu lieu à la mairie de Paris une conférence internationale sur le climat. Au programme de cette journée de débats organisée en partenariat avec "Le Monde Afrique" : l’avenir des forêts du bassin du Congo.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Allemagne : le président de la République, cet inconnu

En Allemagne, le pouvoir politique réside principalement dans les mains de la chancelière ou du chancelier. Le président de la République fédérale a surtout un rôle symbolique.

Un contenu proposé par Réforme

Il y a vingt ans… le 11 septembre 2001

Vingt ans après, nous n’avons toujours pas de mots pour exprimer une catastrophe humaine et politique qui était inimaginable et qui ne pourra jamais être comprise, ni expliquée.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants