« Ambiance mortifère »

L'édito vidéo du 20 janvier de Nathalie Leenhardt, directrice de la rédaction du journal Réforme, sur l'actualité de la semaine.

Un contenu proposé par Réforme

Auteur : Nathalie Leenhardt

Publié le 21 janvier 2016

Dans les écoles de journalisme, on appelle ça « la règle du mort kilomètre ». Entendez par là que vous serez plus touché par la disparition, du fait d’un accident de la route, d’un jeune de votre village que par celle de dizaines de Pakistanais dans une coulée de boue. Plus la mort est proche, plus elle est incarnée, plus elle prend figure connue, plus elle nous émeut. Logique ou plutôt humain. Notre compassion, notre empathie portent en elles leurs limites.

Pourtant, dans la société hyperconnectée qui est désormais la nôtre, plus rien ne nous échappe. Au plus près, les victimes d’avalanches – des jeunes, des légionnaires – avec leur lot d’imprudences, voire de transgressions des règles, quand on skie hors-pistes. Au plus loin, à nouveau, les cibles des terroristes islamistes à Istanbul ou à Ouagadougou. Terrible.

Tous les jours ou presque, nous vivons en direct et en images la mort, ici, ailleurs.
Prenons garde alors de ne pas nous laisser « enterrer vivants ». Prenons garde à ce que trop de mauvaises nouvelles, trop souvent, ne rognent notre appétence à nous projeter dans l’avenir, à espérer en ce monde, à vibrer pour notre aventure commune.

Notre vocation humaine, citoyenne, chrétienne n’est-elle pas la transformation du monde ? Comment en faire le moteur de notre vie si nous nous laissons entraver par un excès de désespérance – ou pire – de fatalisme ? […]

Dans la même rubrique...

Grève des notes : une professeure de SES s’exprime

Grève des notes : une professeure de SES s’exprime

Alors que la majorité des élèves ont eu les résultats du bac, certains attendent toujours leurs notes définitives. En cause : la grève des notes de certains enseignants.

Un contenu proposé par

Et toi, tu t’en sors comment avec Parcoursup ?

Loin de moi l’idée de critiquer l’Éducation nationale, mais il faut avouer que la description rocambolesque de certains cas d’affectation d’élèves relève du parcours… pas « Sup », mais plutôt du combattant !

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer
Pauvreté : Cassandre, ou les mécanismes du désespoir

Pauvreté : Cassandre, ou les mécanismes du désespoir

Spécialiste de l’économie du développement, Esther Duflo se sert de la figure homérique de Cassandre pour expliquer les trois mécanismes qui lient manque d’espoir et pauvreté.

Un contenu proposé par Forum protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants