“Le protestant et le juif”

L'édito vidéo du 7 juillet de Nathalie Leenhardt, directrice de la rédaction du journal Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

Auteur : Nathalie Leenhardt

Publié le 7 juillet 2016

Dans une vie de journaliste, il est des regrets de n’avoir pas interviewé – et rencontré – certains, certaines. Michel Rocard et Élie Wiesel font partie de ceux-là, tant l’admiration le dispute à la curiosité. Comme on le lira dans ces pages, Michel Rocard était un visionnaire, qui avait toujours su prendre un pas de côté pour regarder le réel autrement. Et y répondre différemment. En 2009, dans Réforme, il dénonçait les dérives de l’ultralibéralisme et regrettait déjà le manque d’unité de l’Europe pour répondre à la crise. Se prêtant à quelques confidences sur ses racines protestantes et sur son état de santé, après une hémorragie cérébrale survenue en juin 2007, il avait dit, simplement : « Chaque jour qui passe est une bénédiction. » Ces jours qui lui restaient à vivre, il a su les occuper, portant un regard inquiet mais juste sur notre monde si plein de contradictions…

Dans un tout petit livre, Cœur ouvert, Élie Wiesel disait lui aussi le miracle de survivre à un gros pépin de santé, une opération cardiaque. Au fil des pages, il décrit l’amour des siens et revisite sa foi, lui le petit garçon juif réchappé des camps de la mort, devenu héraut de la bienveillance, distingué par le prix Nobel de la Paix. Qu’aurait-on aimé l’écouter de tout près, comprendre, avec lui, que la sérénité est un leurre quand le monde continue à vivre des horreurs. […]

Dans la même rubrique...

Porter un gilet jaune, vert ou violet ?

La pasteure Anne-Sophie Hahn dit pourquoi elle préfère porter un gilet vert qu’un gilet jaune.

Un contenu proposé par

Je suis “MOI” !

Victimes ou privilégiés, des enfants définis par leur filiation peuvent ressentir un manque de reconnaissance ou parfois même de la difficulté à se définir eux-même. En tant que parent à notoriété, comment gérer la problématique?

Un contenu proposé par Family

Un psychiatre réagit à l’attentat terroriste de Strasbourg

Le psychiatre protestant Guillaume Monod, qui vient de publier le livre “En prison, paroles de djihadistes”, souligne que le rapport à la violence des individus qui deviennent terroristes ne peut être changé par la seule incarcération des délinquants.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants