Je suis protestant : Angelo Pace, travailleur social pentecôtiste

« Je suis d'origine italienne, mes parents avaient une certaine pratique très légère de la foi catholique. »

Un contenu proposé par Meromedia

Publié le 22 janvier 2015

« Je suis d’origine italienne, mes parents avaient une certaine pratique très légère de la foi catholique. Ils n’ont pas vraiment transmis cette foi à leurs 4 enfants, donc je n’étais pas vraiment éduqué dans une foi très présente. J’étais tout juste sorti du lycée et vraiment en recherche spirituelle, sans savoir vraiment quelles réponses j’allais donner à mes questions…

J’ai eu l’occasion de rencontrer d’autres jeunes qui vivaient une foi plutôt évangélique et du coup, l’écoute de l’Évangile m’a percuté. C’est là que j’ai choisi d’adhérer à cette foi protestante.

L’évènement qui a marqué ma vie spirituelle, c’était ma décision d’être baptisé par immersion, car pour moi c’était important d’accepter cette symbolique : d’être enseveli à une vie ancienne dans l’eau et de ressortir de l’eau à une vie nouvelle. En tant que protestant, on est souvent amené à avoir un regard critique, mais toujours constructif et bienveillant, sur les choses.

Au-delà de la pratique cultuelle, le protestant est amené à s’engager dans la société, à avoir un engagement militant, que ce soit associatif, caritatif ou humanitaire. C’est aussi quelqu’un qui croit profondément à la grâce, c’est-à-dire qui ne se laisse pas déterminé par les situations, l’état des personnes, qui est parfois très désarçonnant. C’est quelqu’un qui sait se confier pour sa vie de tous les jours à Dieu.

Il n’y a pas une heure où je ne pense pas à m’adresser à Dieu, pour toutes sortes de choses… que ce soit l’esprit tranquille, ou pris dans une activité quelconque. On peut entendre Dieu par la voix d’un ami, d’un voisin, d’un proche. On peut être surpris parfois par la manière dont les circonstances s’orchestrent. Il n’y a pas de hasard. Certains peuvent appeler ça l’intuition. Mais c’est aussi au quotidien se voir faire plus telle chose que telle autre parce qu’on se sent poussé à le faire. Du coup, dans un choix, on tient compte de cette petite voix qui nous dit de faire telle chose et pas une autre. C’est pour moi, une façon d’accueillir Dieu dans ma vie. Je pense que chacun « sera pesé », en fonction de la lumière qu’il aura reçue. « Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé », ça peut être en un instant, mais c’est aussi une part de mystère. »

Cette vidéo fait partie de la série : Je suis protestant
Réalisation : JMAGE – Jeremy Frey
Production : JMAGE – Maud Lambert
Diffusion : Meromedia – Isabelle Fiévet-Rossignol

Dans la même rubrique...

Parole d’étudiante : Claire Guénon des Mesnards témoigne

Parole d’étudiante : Claire Guénon des Mesnards témoigne

Claire Guénon des Mesnards est étudiante en Master 2 à la Faculté de théologie protestante de Montpellier. Elle se destine à devenir pasteure.

Un contenu proposé par Institut protestant de théologie

Quels enjeux au prochain congrès des EEUdF ?

Du 31 octobre au 3 novembre, les Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France vont réfléchir aux enjeux environnementaux et de société de demain.

Un contenu proposé par

La rose et la mission

La rose de Jéricho, plante du désert qui reprend vie dès qu'on l'arrose. C'est sur cette image que s'est ouverte le 20 septembre la journée de rencontre des "Équipes régionales mission" à Paris.

Un contenu proposé par Mission – Défap

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Meromedia

Meromedia a assuré entre 1986 et 2016 la production de films, vidéos et applications interactives : des vidéos de catéchèse, des dessins animés sur la Bible, des portraits, des vidéos sur l’histoire du protestantisme… Un grand nombre de ces vidéos est disponible sur sa chaîne YouTube.

Les principaux contenus de Meromedia sont visibles depuis septembre 2017 sur la plateforme vidéo Campus protestant.

Derniers contenus du partenaire