« J’ai toujours été sensible à l’injustice »

Chloé Bregnard Ecoffey, juriste, est responsable projet au Service d’aide juridique aux exilés (SAJE). Au travers de son quotidien, elle relève les enjeux de la révision de la loi sur l’asile et parle de ses convictions

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 2 juin 2016

Auteur : Marie Destraz

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

Vous offrez une aide juridique aux requérants d’asile dans le cadre du SAJE. Parlez-nous de quelques-unes des tâches qui vous incombent.
Nous œuvrons pour une vie plus digne. Le statut juridique des personnes qui arrivent en Suisse définit leur vie dans notre pays. Il régit l’accès à la formation, au logement, le mariage, la scolarisation des enfants. Alors une fois par semaine, je suis présente au Centre d’enregistrement et de procédure de Vallorbe pour répondre à leurs questions et pour prendre en charge des dossiers d’asile, parfois en faisant des recours contre des décisions négatives. Je fais aussi le lien avec les autorités et avec le réseau d’entraide dans le canton qui nous sollicite. Il faut aussi souvent expliquer que nous ne faisons pas de miracles. Dans le contexte de la politique actuelle, il est par exemple compliqué de faire entendre aux autorités que vivre dans un abri PC pendant des années ne correspond pas une vie digne.

Comment gérez-vous cette détresse humaine ?
Je la gère, c’est déjà ça. Je reste dans mon domaine de compétence juridique. Mais j’en ai une vision créatrice, car le droit est soumis à l’interprétation. Si une personne persécutée a le droit à une protection en Suisse, il faut encore s’accorder sur la définition de la persécution. Il est difficile de rester neutre et rationnel face à la détresse de l’autre et à l’horreur vécues. Face à des situations de souffrance, des syndromes post-traumatiques, des enfants qui ne peuvent bénéficier de soins adéquats dans leur pays, je suis très touchée. […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Se rafraîchir à l’oasis de la fraternité

Benoît Ingelaere profite de l'été caniculaire pour offrir une réflexion sur le rôle de l’Église face à notre besoin de rafraîchissement spirituel.

Un contenu proposé par Le Cep

C’est quoi l’amour de Dieu ?

Une histoire imaginée par Marielle Pfender de l'Église protestante unie de La Rochelle à lire en famille.

Un contenu proposé par Ouest-Infos

Et si le rock’n roll s’invitait dans nos cultes ?

Les Églises dites évangéliques ont su prendre le virage d’une musique qui fait venir aussi bien les jeunes que leurs grands-parents.

Un contenu proposé par Ouest-Infos

Autre monde, nouveau monde

Si je me souviens bien, nous nous étions tous souhaité du « neuf » pour 2020. Ce vœu traditionnel de janvier résonne encore en cette rentrée - de façon exceptionnelle, évidemment !

Un contenu proposé par Echanges

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast