31 octobre 1517. Début de la Réformation du 16è siècle

31 octobre 1517. Début de la Réformation du 16è siècle

Luther affiche ses 95 thèses sur les indulgences, pour la réforme religieuse et morale de l’Eglise.

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 31 octobre 2017

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

« Je me suis élevé contre les indulgences… mais sans violences. Je n’ai fait qu’annoncer, prêcher, publier la Parole de Dieu et rien d’autre… Moi je n’ai rien fait c’est la Parole de Dieu qui a tout accompli ».

Voici la 21ème thèse : « Les prédicateurs des indulgences se trompent quand ils disent que par les indulgences du pape  l’homme est délivré de toutes les peines et sauvé ».

Quelques citations de Martin Luther :
« Il ne faut pas prescrire à Dieu ce qu’il doit faire. Il faut lui laisser le soin de […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Dans la même rubrique...

Un cœur tourné vers les migrants

Fille de pasteur, Alice Prigent est bercée dès son enfance par la mission. Elle fait ses premiers pas dans le volontariat au Tchad et grandit, le cœur tourné vers le multiculturalisme.

Un contenu proposé par Croire et vivre

« La mission, un mot, une histoire »

Les deux premiers des «Ateliers de la mission» du Défap, les 10 et 22 avril, étaient consacrés à une approche historique de la mission, avec comme intervenant le missiologue Jean-François Zorn.

Un contenu proposé par Défap

Le Point Écoute, lieu des confidences

Inclu dans le projet Nootoos de l’église Saint-Pierre-le-Vieux à Strasbourg, le Point Écoute accueille ceux qui ont besoin de parler, se confier. Chaque année, une cinquantaine de personnes vient y trouver un peu de réconfort.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

La Fédération de l’entraide protestante soutient les étudiants

La Fédération de l’entraide protestante accompagne les associations sociales protestantes qui œuvrent en faveur des étudiants, particulièrement fragiles en cette période.

Un contenu proposé par Réforme