“Chaque confession doit combattre ses propres démons”

“Chaque confession doit combattre ses propres démons”

Le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France, revient sur les attentats terroristes.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 20 janvier 2015

Auteur : Antoine Nouis

Les vœux du président de la République aux responsables religieux ont eu lieu le 7 janvier. Comment la rencontre s’est-elle déroulée ?

Ce fut un moment très intense. Le président a indiqué aux responsables religieux qu’il comptait sur eux pour la concorde nationale et j’ai pu lui dire combien le protestantisme était touché au nom de son attachement à la liberté de conscience. J’avais pris l’initiative d’écrire un texte qui a été lu à la sortie. Cela a donné une image d’unité de toutes les religions. Nous nous sommes retrouvés le lendemain à la Grande Mosquée de Paris au sein du CRCF (Conférence des responsables de culte en France). Nous nous sommes interrogés sur la suite à donner aux travaux de cette conférence. Jusqu’à maintenant, elle était surtout un lieu de concertation amical et fraternel mais, au vu de l’actualité, nous nous savons appelés à un travail commun.

Reporters sans frontières a annoncé un appel aux religions pour qu’elles fassent une déclaration officielle en faveur du droit au blasphème.

En France, la loi de la République s’applique et le délit de blasphème n’existe plus depuis longtemps. Je ne voudrais pas qu’une corporation se situe en surplomb de la société, même Reporters sans frontières. D’abord parce qu’ils ne sont pas les seuls. Nous disons depuis longtemps que le blasphème est une notion qui doit être combattue. Il faut travailler ensemble là-dessus. Ce n’est pas avec des slogans qu’on traite un problème.

Les religions ne peuvent pas dire qu’elles ne sont pas concernées. C’est au nom de Dieu que les terroristes ont tué…

Je ne suis pas d’accord avec cette analyse. Nous avons devant nous des terroristes qui sont manipulés par une idéologie islamo-fasciste qui n’est pas la religion musulmane. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Fêter simplement Noël

Fêter simplement Noël

Pas besoin de dépenser des fortunes pour célébrer simplement l'esprit de Noël. Il faut par contre accepter de prendre le temps, avoir de l’imagination, de la patience et de l’amour.

Un contenu proposé par
Coup de chapeau Coup de patte

Coup de chapeau à… la philanthropie !

« Donner peut être une fête. » Le billet de Nathalie Leenhardt, directrice de la rédaction de Réforme.

Un contenu proposé par
Un pasteur, ça communique !

Un pasteur, ça communique !

Joël Bauman a été pasteur, journaliste et homme de radio. Rapidement, il a compris qu'il fallait transmettre un "Évangile actuel".

Un contenu proposé par Radio Alliance +

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants