Comment favoriser la croissance de l’Église ?

Comment favoriser la croissance de l’Église ?

Après le succès de son premier ouvrage « Décider de grandir » , Chris Short poursuit ses réflexions sur la croissance des Églises en France.

Un contenu proposé par Les cahiers de l'école pastorale

Publié le 11 octobre 2017

Lire directement l’article sur Les cahiers de l'école pastorale

« Décider de changer – Favoriser la croissance de l’Église et surmonter les réticences » , Christophe Short, Lognes, Éditions Farel, 2017, 89 p., 10 €

Le grand bénéfice de son premier opus était précisément de montrer qu’une croissance numérique dans nos Églises était possible. Et que celle-ci n’était certainement pas l’apanage de quelques communautés charismatiques ou de megachurchs outre-Atlantique. Non, cette croissance est accessible à tous. Elle est pour tous. Une affirmation étayée par un fondement biblique solide et la success story menée à Pontault-Combault.

Néanmoins, l’expérience vécue là-bas est-elle transposable partout et par tous ? L’auteur reconnaît, à la faveur des rencontres et des retours reçus ici ou là, l’insuffisance de sa réflexion quant à un mal tellement français : j’ai nommé la résistance au changement ! Ce pays où nous aimons rêver à un sauveur providentiel pour transformer nos réalités, mais dont nous couperons la tête à la moindre tentative de réforme amorcée. La dernière élection présidentielle en France l’illustrant à merveille. Comment alors dans ce contexte – nos réalités ecclésiales et pastorales n’échappant malheureusement pas à cette donnée culturelle –, penser et amener le changement ?

L’auteur consacre l’essentiel de la première partie de cet ouvrage à cette réflexion : « Mieux vaut penser le changement que changer le pansement ! » Par cette citation de Francis Blanche, il nous introduit ainsi à l’urgence d’amener une culture du changement dans nos communautés. Ce qui constituera assurément un chemin de rédemption exigeant, mais une condition indispensable à la croissance. Les deux premiers chapitres de l’ouvrage recèlent ainsi des détails pratiques pour avancer dans cette direction. Chris Short nomme au passage les ennemis à débusquer : l’attachement au confort ou au détail (la « micro-gestion ») la crainte, la nostalgie, la négativité et le manque d’espérance, etc. Il poursuit en donnant quelques billes pour un leadership enthousiasmant, notamment dans le domaine de la communication du changement  […]

Lire la suite sur Les cahiers de l'école pastorale

Sur le même thème

L’attrait pour des chrétiens venus d’ailleurs

L’attrait pour des chrétiens venus d’ailleurs

Face à l’essor de nouvelles communautés religieuses issues de l’immigration, les Eglises réformées historiques de Suisse romande s’interrogent sur les liens à tisser avec ces chrétiens de tendance évangélique.

Un contenu proposé par Réformés

Pourquoi je suis devenu protestant

En France et en Allemagne, de jeunes adultes découvrent l’Église Protestante. Ils veulent se détacher du matérialisme et améliorer la relation humaine. Six néo-protestants expliquent pourquoi ils sont devenus protestants.

Un contenu proposé par Protestinter
"Il y a une manière francophone de vivre le protestantisme"

“Il y a une manière francophone de vivre le protestantisme”

Président du Conseil national de l'Eglise protestante unie, la plus grande église protestante de France, le pasteur Laurent Schlumberger partage avec nous son expérience sur le protestantisme et la francophonie.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les cahiers de l’école pastorale

L’École Pastorale a pour objectif de contribuer à la formation pratique et au perfectionnement des pasteurs, principalement les pasteurs des Églises Baptistes et des Églises Libres. A travers ses Cahiers qui paraissent quatre fois par an, elle participe au développement de la théologie pratique au sein des Églises.

Derniers contenus du partenaire