Déçus par l’Église, ils disent pourquoi

Déçus par l’Église, ils disent pourquoi

«Nous nous sommes rendu compte que l’Eglise telle qu’elle est ne correspondait pas à ce que nous voulions vivre, ni à celle que l’on trouve dans la Bible». Isabelle* n’est pas la seule à être arrivée à cette conclusion. Les raisons qui poussent les fidèles à remettre en question leur adhésion à une Eglise locale sont nombreuses. Aujourd’hui plus que jamais, le nombre de chrétiens sans Eglise augmente.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd'hui

Publié le 19 novembre 2012

Auteur : Joëlle Misson

Lire directement l’article sur Christianisme Aujourd'hui

Les évangéliques pas épargnés

Un sondage publié en France en octobre par l’IFOP le révèle: sur un échantillon de 770 personnes se déclarant de sensibilité protestante, les déserteurs de culte représentent 23%. Il est intéressant de constater que, parmi les personnes sondées, 12% de celles qui ne se rendent jamais au culte sont issues du milieu évangélique. Et du côté suisse, les résultats du PNR58, publiés début juillet, distinguaient les «distanciés», pour qui la religion ne joue aucun rôle majeur, des «institutionnels», pour qui la relation avec Dieu est primordiale. On constatait que parmi les Églises libres (en opposition aux Églises catholiques, réformées et aux personnes sans confession), 15% étaient des distanciés. Mais cette réalité ne se limite pas aux frontières européennes. Aux États-Unis, une étude d’octobre a révélé que la proportion de chrétiens non-affiliés à l’Église avait augmenté de 15% à 19% ces cinq dernières années. Alors qu’est-ce que les chrétiens reprochent à l’Église et qu’attendent-ils d’elle?

«Il faut se bouger!»

«Autrefois, si je manquais le culte, j’en faisais presque une maladie. Mais aujourd’hui, je suis parfois presque content de ne pas y aller», avoue Gérard*. Actuellement en réflexion, il se rend encore au culte et y exerce quelques activités, comme la louange ou la présidence. L’égocentrisme de l’Église l’a déçu: «Il y a de bonnes choses, mais tout reste trop théorique». Gérard souhaite une Église vivante, qui soit passionnée de Dieu et qui se bouge. Sa déception a été attisée par les belles paroles et projets du Conseil qui n’ont jamais abouti. Il se questionne sur la manière de vivre une autre dynamique: «On pourrait se réunir dans les maisons, vivre quelque chose de concret en petits groupes même en semaine, inviter des gens. Quelque chose qui ressemble plus aux premiers chrétiens.»  […]

Lire la suite sur Christianisme Aujourd'hui

Dans la même rubrique...

Quel est le profil type des Éclaireuses et Éclaireurs unionistes de France ?

Quel est le profil type des Éclaireuses et Éclaireurs unionistes de France ?

Une étude réalisée par l’AREAS, association de recherche de l’université de Poitiers, fait le point sur le profil sociologique des adhérents au mouvement scout.

Un contenu proposé par
Les surfeurs chrétiens réunis en France

Les surfeurs chrétiens réunis en France

300 surfeurs ont débarqué des 5 continents, dans les Landes, pour leur rassemblement annuel international.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Église évangélique baptiste d’Annecy : une communauté arc-en-ciel

Église évangélique baptiste d’Annecy : une communauté arc-en-ciel

Bien installée depuis quelque 35 ans dans la ville d’Annecy, l’Église évangélique baptiste, membre de la FPF, se déploie afin de traduire son témoignage spirituel en actions concrètes.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christianisme Aujourd’hui

Christianisme Aujourd’hui est un magazine chrétien évangélique suisse. Il propose une réflexion protestante évangélique sur l’actualité internationale.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !