édito

D’où vient notre Bible ?

Découvrez l'édito du numéro de mars 2021 de Nuance : « Enquête d'inspiration »

Un contenu proposé par Nuance

Publié le 11 mars 2021

Auteur : Timothée Calvot

À l’inverse du Coran qui fut dicté par l’ange Gabriel au prophète Mahomet en une vingtaine d’années, la Bible, qui est au cœur de la foi chrétienne, fut rédigée sur plus de 1500 ans par une quarantaine d’auteurs différents. Lors d’un précédent Nuance sur Noël, Marie-Hélène Perrier s’interrogeait sur l’origine du canon chrétien.

Pourquoi certains livres ont-ils été retenus tandis que d’autres non ?
En effet, une large mesure du folklore chrétien autour de Noël vient de ces textes qu’au final l’Église n’a pas intégré aux écrits canoniques (cf. Nuance 310 : Noël, entre miracle et conte).

Dans ce numéro, nous abordons la question de la constitution du canon biblique chrétien. Car la particularité de notre Bible se trouve dans la mystérieuse collaboration entre Dieu et les hommes. Aussi vrai que Christ est pleinement humain et pleinement Dieu, nous croyons que la Bible, elle aussi, est l’œuvre d’hommes et l’œuvre de Dieu. Et ceux qui ont participé à la rédaction des Saintes Écritures sont bien des auteurs, et non des copistes qui écriraient sous la dictée d’un messager divin. Ils ont marqué leurs œuvres par leur style littéraire, leur culture, leur imagination, donnant à la Bible cette forme qui est unique au monde. Mais nous n’en resterons pas là, car nous croyons aussi que l’Esprit Saint a conduit la rédaction de tous les livres qui composent la Bible sans que les auteurs s’effacent mais en les inspirant dans leur projet littéraire. Paroles divines transmises par des humains à la façon des humains, voilà ce qu’est notre livre fondateur. Il est troublant de penser que le message du salut de l’humanité soit transmis de façon si fragile, sensible et peut-être attaquable. Nous aurions certainement préféré une révélation toute faite, directement tombée du ciel pour pouvoir être pleins d’assurance quant à son authenticité. Mais une fois de plus dans l’histoire du salut, Dieu choisit de travailler avec ses créatures, avec son peuple au lieu de lui mâcher le travail. Il reste en cela fidèle à son projet d’origine de faire des humains ses vis-à-vis, ses collaborateurs. Partons en quête de l’inspiration divine…

S’abonner à Nuance

Dans la même rubrique...

« La rencontre avec l’autre est vitale »

La pasteure Pascale Renaud-Grosbras a rejoint l’équipe du Défap en cours d’été au service Animation-France, où elle prend la suite de la pasteure Florence Taubmann. Rencontre.

Un contenu proposé par Défap

Diacre, pour porter des projets

Depuis deux ans, Sylvie Michel exerce la fonction de diacre au sein de la paroisse de Colmar. Créé pour soutenir une action d’aide à la scolarité dans un des quartiers sensibles de la ville, ce ministère participe à fédérer les communautés autour d’un projet d’Église.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

L’évangélisation : est-ce du prosélytisme ?

Lors de leur rencontre les 3 et 4 juillet derniers, les membres de l’assemblée de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine ont adopté une résolution au sujet de l’évangélisation.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Sebastian Tobler : Un tétraplégique en mouvement

Tétraplégique à la suite d'un accident de sport, Sebastian Tobler met ses expériences au service des autres, en particulier des personnes à mobilité réduite.

Un contenu proposé par Radio Réveil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Nuance

Le journal Nuance est le mensuel de l’Union nationale des Églises protestantes réformées évangéliques de France (UNEPREF).

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants