Farouk Hammo, pasteur à Bagdad

Farouk Hammo, pasteur à Bagdad

En marge de la conférence de la Communauté des Églises protestantes du Moyen-Orient, au Caire, rencontre avec le pasteur irakien Farouk Hammo.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 29 septembre 2014

Auteur : Albert Huber

Terrible nouvelle en ce premier jour de la conférence du Caire : au centre de Bagdad, une femme et sa petite fille ont été déchiquetées par la bombe d’un attentat-suicide. Les deux victimes étaient des paroissiennes du pasteur Farouk Hammo…

Sexagénaire au regard serein et affable, l’homme est empreint d’une réelle dignité. Issu d’une vieille famille chrétienne de la capitale, il aura traversé bien des épreuves dans sa vie. Quand, ingénieur géologue, il décide, en 1983, d’étudier la théologie, en pleine guerre Irak-Iran, il lui faudra attendre un an l’autorisation du président Saddam Hussein en personne pour sortir de son rang de haut fonctionnaire. Pour ses nouvelles études, sans la moindre bourse, il s’exile en Australie avec sa famille. Au bout de cinq ans, il est face à un impossible retour. Après l’invasion du Koweït par Saddam Hussein en 1990, l’ambassade d’Irak ferme en Australie : pas question d’obtenir un visa de retour.

Il s’installe sur les rives du Pacifique et ne rejoindra Bagdad qu’en 2010. Il est alors nommé pasteur de la paroisse protestante presbytérienne du centre de la capitale, dans une Église reconnue officiellement par l’État. D’une trentaine à son arrivée, les paroissiens passent à près d’un millier en l’espace de quelques années. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Rentrée : des renforts pour l’église

Bienvenue aux nouveaux venus sur les postes pastoraux en région parisienne réformés ou luthérien.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

« E-START », un stage pour commencer l’art dans ton église

Chaque année depuis 12 ans se déroule le START, un stage tout public d’une semaine qui cherche à stimuler l’art dans l’univers chrétien.

Un contenu proposé par Un tour des arts

Damnatio memoriae

Le numéro du mois de septembre du mensuel de l’Église protestante unie de France, Le Cep est sorti. L'édito de Nicolas Boutié, rédacteur en chef.

Un contenu proposé par Le Cep

Le « mercato » des profs de théologie

Un professeur de Vaux-sur-Seine a été nommé à la prestigieuse Université de Louvain et libère la place pour un jeune théologien qui lui succède, l’occasion de se pencher sur les parcours des théologiens évangéliques francophones.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram