Farouk Hammo, pasteur à Bagdad

Farouk Hammo, pasteur à Bagdad

En marge de la conférence de la Communauté des Églises protestantes du Moyen-Orient, au Caire, rencontre avec le pasteur irakien Farouk Hammo.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 29 septembre 2014

Auteur : Albert Huber

Terrible nouvelle en ce premier jour de la conférence du Caire : au centre de Bagdad, une femme et sa petite fille ont été déchiquetées par la bombe d’un attentat-suicide. Les deux victimes étaient des paroissiennes du pasteur Farouk Hammo…

Sexagénaire au regard serein et affable, l’homme est empreint d’une réelle dignité. Issu d’une vieille famille chrétienne de la capitale, il aura traversé bien des épreuves dans sa vie. Quand, ingénieur géologue, il décide, en 1983, d’étudier la théologie, en pleine guerre Irak-Iran, il lui faudra attendre un an l’autorisation du président Saddam Hussein en personne pour sortir de son rang de haut fonctionnaire. Pour ses nouvelles études, sans la moindre bourse, il s’exile en Australie avec sa famille. Au bout de cinq ans, il est face à un impossible retour. Après l’invasion du Koweït par Saddam Hussein en 1990, l’ambassade d’Irak ferme en Australie : pas question d’obtenir un visa de retour.

Il s’installe sur les rives du Pacifique et ne rejoindra Bagdad qu’en 2010. Il est alors nommé pasteur de la paroisse protestante presbytérienne du centre de la capitale, dans une Église reconnue officiellement par l’État. D’une trentaine à son arrivée, les paroissiens passent à près d’un millier en l’espace de quelques années. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Etienne Lhermenault cède sa place à Christian Blanc à la tête du CNEF

Etienne Lhermenault cède sa place à Christian Blanc à la tête du CNEF

Christian Blanc, pasteur des Assemblées de Dieu de France, succède à Etienne Lhermenault à la tête du Conseil national des évangéliques de France.

Un contenu proposé par Évangeliques.info
Etre pardonné et pardonner

Etre pardonné et pardonner

Le christianisme a fait grand cas du pardon, et tout particulièrement le protestantisme, à cause de la grâce première que Dieu nous accorde.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
"Ce qui attire les gens, c’est une vie de fraternité"

« Ce qui attire les gens, c’est une vie de fraternité »

Cinq question à frère Daniel Attinger, pasteur et bibliste au monastère de Bose, en Italie

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants