«Je ne suis pas le pape protestant»

«Je ne suis pas le pape protestant»

Olav Fykse Tveit, pasteur norvégien et secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises parle du rôle de la religion dans le monde et de l’œcuménisme

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 27 août 2013

Auteur : Vincent Volet

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

Le Conseil œcuménique des Églises représente 550 millions de croyants dans 140 pays et 350 Églises. N’est-il pas un signe visible de la division de l’Église?

Olav Fykse Tveit: Le Conseil œcuménique des Églises (COE) est le signe de la réalité, du monde et des Églises. Il reflète la variété de la présence significative des Églises sur tous les continents, avec les Églises orthodoxes, protestantes, anglicanes et certaines pentecôtistes. Le Conseil a été créé pour les rassembler. Les Églises s’invitent mutuellement à rendre cette unité visible et à servir le monde ensemble, par leurs missions. C’est un vrai défi. Nous ne sommes pas une organisation politique, nous sommes une fraternité d’Églises, une sorte de Nations Unies des Églises . Aujourd’hui, nous devons travailler dans une perspective plus large, où le dialogue interreligieux tient une place importante. […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Célébrer le carême a-t-il un sens quand on est protestant ?

Force est de constater que le carême est moins célébré que Pâques au sein du protestantisme. Marquer cette période de l’année a-t-il un sens ? Le théologien Antoine Nouis et le pasteur Jean-Marie de Bourqueney donnent leurs arguments.

Un contenu proposé par Réforme

Printemps

L'édito de Nicolas Boutié, rédacteur en chef du Cep, pour le numéro de mars 2021.

Un contenu proposé par Le Cep

La mission en débat aux synodes de l’EPUdF

Quelle mission pour l’Église de demain ? Sous quelle forme ? Autant de questions que l’Église protestante unie de France a décidé de placer au cœur de ses synodes régionaux de 2021 et de de son synode national de 2022.

Un contenu proposé par Défap

Le carême protestant, sous le régime de la grâce

Le 21 février est le premier dimanche de la période du carême. Pour les protestants, ce temps est à mettre à profit pour développer sa vie spirituelle, lire la Bible, méditer et prier.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants