La générale salutiste a toujours eu un coeur pour les démunis

La générale salutiste a toujours eu un coeur pour les démunis

Vous êtes la troisième femme générale de l’Armée du Salut. Les salutistes ont-ils quelque chose à expliquer aux autres confessions sur le statut de la femme?

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd'hui

Publié le 4 mars 2015

Auteur : Christian Willi

Lire directement l’article sur Christianisme Aujourd'hui

Depuis 2011, vous êtes générale, un poste auquel votre enfance ne vous prédestinait pas forcément…

C’est vrai. Je viens d’une famille de treize enfants dont je suis la dernière. Deux sont morts en bas âge. Mon père travaillait dans une mine de charbon au Canada. Je ne m’en rendais pas compte lorsque j’étais enfant, mais nous étions pauvres.

Qu’avez-vous appris de cette enfance modeste?

En grandissant dans ce contexte, j’ai développé un cœur pour les démunis, pour ceux qui travaillent dur. L’alcoolisme était un fléau très répandu dans la région. Du coup, lorsqu’au cours de mes déplacements, on me demande si la présence d’alcooliques me pose problème, je réponds que je suis très à l’aise avec ces gens. Je les ai côtoyés depuis toute petite. Mes parents accueillaient des alcooliques à leur table. Mais contrairement à eux, mes parents étaient des gens de bonne vie. J’ai appris qu’il était possible de fréquenter certaines personnes et d’entretenir de bonnes relations avec elles, sans pour autant se comporter comme elles. […]

Lire la suite sur Christianisme Aujourd'hui

Dans la même rubrique...

Soyons passeurs d’espérance

Soyons passeurs d’espérance

Les vœux de la pasteure Emmanuelle Seyboldt, présidente du Conseil national de l'Église protestante unie de France.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos
La nuit de la générosité, un projet audacieux de l’Armée du Salut

La nuit de la générosité, un projet audacieux de l’Armée du Salut

L’Armée du Salut organise, le 14 décembre, une vente aux enchères de projets sociaux innovants lors de la “Nuit de la philanthropie”.

Un contenu proposé par
Hommage à Suzon Bosc, une perle de l’Évangile

Hommage à Suzon Bosc, une perle de l’Évangile

À l’âge de 106 ans, elle a rejoint Celui à qui elle avait confié sa vie. Profondément attachée à l’Église, elle est restée jusqu’au bout attentive au monde.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christianisme Aujourd’hui

Christianisme Aujourd’hui est un magazine chrétien évangélique suisse. Il propose une réflexion protestante évangélique sur l’actualité internationale.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants